Ils ont marqué la semaine

Ils ont marqué la semaine

Mialy Rajoelina – Lointaine présence

Pour sa première sortie sur la scène internationale, à Oslo, en tant qu’ambassadeur du FNUAP, de la lutte contre les
Violences basées sur le genre, VBG, Mialy Rajoelina n’a pas à rougir de ses prestations. La présentatrice a quelque peu écorché son nom et son prénom, mais cela ne l’a pas perturbée outre mesure. Elle a prononcé un discours au contenu acceptable, dans un anglais parfait. L’auditoire l’a appréciée comme il se doit. Pour l’instant, la première dame, a pu rester sur ses principales vocations, sans empiéter sur le terrain politique, comme l’a fait sa devancière. Une retenue qui lui ferait oublier l’essentiel pourtant. Son absence le jour du scrutin, lors des législatives, a été très remarquée. Son président de mari avait l’air bien seul à la sortie du bureau de vote le 27 mai dernier, après avoir accompli son devoir de citoyen.

Jacques Randrianasolo – Mal à l’aise

Au mois de décembre, le meurtre dans des conditions atroces, sinon bestiales, d’une jeune étudiante à Toliara a provoqué l’émoi et l’effroi parmi la population. Grâce à la diligence de la police nationale et ses fins limiers, ses assassins ont été très vite appréhendés. Ils ont été jetés à la Maison de force de Tsiafahy. Mais, contre toute attente, la mère de la victime et des membres de sa famille, les larmes aux yeux, sur une chaîne de télévision privée, ont révélé que les bourreaux de leur fille ont été transférés à la prison sans mur d’Ejeda, où ils mènent la belle vie. Des soirées arrosées presque tous les jours. Ils ont évoqué un cas flagrant de corruption dans le milieu judiciaire et carcéral. Mais, Jacques Randrianasolo, garde des Sceaux, ministre de la Justice, a surpris tout le monde, en laissant entendre, qu’il aurait « béni » ces affectations. Plus tard, les deux criminels ont pris la poudre d’escampette. Ailleurs, Jacques Randrianasolo aurait déposé sa démission. D’autant qu’il affirme être sans concession sur les actes de corruption dans son département.