Actualites alaune Sport

Jeux africains 2019 – Madagascar à la hauteur de l’évènement

Avec six médailles d’or à Rabat à trois jours de la fin, Madagascar est septième au classement général… Un bon résultat car on ne pouvait espérer mieux avec moins d’une semaine de regroupement.

L a délégation malgache qui évolue aux Jeux africains à Rabat au Maroc, se comporte plutôt bien. La sélection masculine malgache de basket-ball 3×3 a été la révélation de ces Jeux africains. Au terme d’un tournoi âprement disputé, Elly Randriamampionona et ses camarades ont survolé la compétition en enregistrant cinq victoires sur six matches. Ils ont décroché la médaille d’or. Un parcours élogieux puisqu’en matches de poule, ils se sont imposés devant le Kenya (21 à 15) et le Maroc (22 à 10) contre une défaite devant l’Égypte (18 à 22).

Ce n’est qu’après que le show a vraiment commencé en alignant trois victoires de suite en quart de finale, demi-finale et en finale, respectivement contre l’Angola (19 à 18), le Mali (11 à 9) et l’Égypte (21 à 19). En parallèle, Elly Randriamampionona a gagné le concours de tirs à trois points en enregistrant six points.

« C’était à la fois très physique et technique. Nous avions chacun besoin de nos qualités individuelles avec en même temps, un jeu très collectif  pour venir à bout de nos adversaires », rappelle Livio Ratianarivo.

Prestige

L’haltérophilie, comme durant les Jeux des iles de l’océan Indien, a été fidèle à sa réputation. Rosina Randafiarison a décroché trois médailles d’or chez les -45kg dans les trois épreuves (épaulé-jeté : 85 kg, arraché: 70 kg et au total olympique : 115kg). De son côté, Ricardo Randriarimanana, chez les -55kg, s’est aussi offert deux médailles d’or à l’arraché et au total olympique ainsi qu’une médaille d’argent à l’épaulé-jeté.

Pour les autres disciplines comme le tennis, la boxe, la lutte, Madagascar n’a pu monter sur le podium. En analysant l’effectif des athlètes malgaches et les disciplines présentes à Rabat, on peut remarquer quelque ombres au tableau. Le ministère de la Jeunesse et des Sports ainsi que le Comité olympique malgache ont été très «  flous  » sur le choix des disciplines. Madagascar a participé à onze disciplines (basket 3×3, tennis de table, tennis, judo, karaté, lutte, taekwondo, haltérophilie, boxe, athlétisme et escrime) sur les vingt-deux jouées à Rabat. L’escrime, pour sa première participation, a été tout simplement dans le rouge comme en témoignent les séries de défaite de Jennifer Capriati Rahariniaina et de Marie Solange Razafindrazaka (trois défaites chacune en match de qualification en poule).

Avec six médailles d’or, quatre en argent et deux de bronze, Madagascar se place confortablement dans le top 10 (7e) au classement général par pays.