Actualites Opinions Santé

L’hépatite, l’inflammation du foie

Elle peut être aigue ou chronique. L’hépatite chronique, c’est-à-dire que l’inflammation s’étale plus de 6 mois, peut évoluer vers la cirrhose ou le cancer du foie. L’hépatite à la phase aigüe peut aussi être mortelle. L’hépatite détruit les cellules hépatiques et on peut ainsi avoir une insuffisance hépatique. Les fonctions normales du foie ne sont pas faites. Le plus souvent l’hépatite est due aux infection virales, mais elle peut être secondaire due à une intoxication alcoolique, médicamenteuse ou autres. Dans les pays développés, les causes toxiques sont plus fréquentes tandis que dans les pays en voie de développement, il y a surtout les causes virales due au manque d’hygiène. Il y a également les maladies dites auto-immunes où les propres anticorps de la personne détruisent le foie.

 

SYMPTOMES

L’hépatite se manifeste par des nausées, des vomissements, une perte d’appétit et de poids puis apparition d’ictère ou coloration jaune de la peau et des muqueuses. L’hépatite virale est accompagnée de fièvre. L’urine est foncée et les selles décolorées en cas d’atteinte choléstatique associée.

Les signes manifestant une gravité aigue sont le ralentissement psychologique, la confusion, la somnolence. Le tout peut évoluer vers le coma.

HéPATITE TOXIQUE

Le foie joue un rôle dans le métabolisme des produits tel les médicaments, et certains aliments. Les produits eux-mêmes à une dose élevée ou les produits résultant du métabolisme par le foie sont toxiques. Le paracétamol est un des médicaments les plus hépatotoxiques.

 

HEPATITES VIRALES

Les virus causant l’hépatite sont appelées les virus de l’hépatite. Les principaux sont les virus de l’hépatite A, B, C, D, E.

Le virus de l’hépatite A se retrouve dans les selles des personnes atteintes. Il se transmet par l’ingestion d’aliments et d’eau souillés. L’absence de lavage des mains, la manipulation d’aliments par une personne infectée peuvent transmettre l’infection.

L’hépatite A ne donne pas une infection chronique et elle peut se guérir spontanément. Il existe un vaccin contre le virus de l’hépatite A.

Le virus de l’hépatite B se transmet par l’exposition à des liquides biologiques tel le sang, le sperme, les sécrétions vaginales, et le lait maternel. La transfusion sanguine, la toxicomanie, le rapport sexuel, le partage de matériels comme les rasoirs, les brosses à dents, le tatouage, l’acupuncture, le piercing ne respectant pas les règles de l’hygiène exposent à l’infection. Une mère infectée peut aussi transmettre la maladie à son enfant lors de la grossesse ou à l’accouchement. Il s’agit de la maladie sexuellement transmissible la plus répandue dans le monde. L’hépatite B peut évoluer vers l’hépatite chronique et peut engendrer le décès. Le virus est résistant même dans le milieu extérieur. Le traitement de l’hépatite B coûte cher mais il existe un vaccin efficace pour la prévention.

Le virus de l’hépatite C se transmet lors d’une exposition à du sang infecté. La transmission sexuelle est possible mais rare. L’hépatite C est celle qui donne le plus de l’hépatite chronique, de la cirrhose et du cancer du foie. Mais environ 70% des personnes infectées ne manifestent pas de symptôme.

Le virus de l’hépatite D ne se transmet que chez une personne atteinte de l’hépatite B. il s’agit d’une coïnfection. La vaccination contre l’hépatite B peut bien éviter l’hépatite D.

Le virus de l’hépatite E est attrapé par consommation d’aliments ou d’eau contaminés. Les cas sont sporadiques et se retrouvent surtout dans les pays les plus pauvres du monde. La prévention contre l’hépatite virale réside sur le respect de l’hygiène surtout alimentaire. Il faut se protéger lors des rapports sexuels, et s’assurer de l’hygiène lors des tatouages