Ils ont marqué la semaine

Maxime Dovo – Actif

Il est difficile de trouver un membre du gouvernement qui « travaille » sur le terrain. De peur d’être taxé de faire campagne, les ministres préfèrent agir en toute discrétion. Maxime Dovo, « le chef de la diplomatie malgache » a trouvé la parade. Pourquoi ne pas faire des apparitions sur le plan international ? Ainsi, après Erevan où il a assisté au Sommet de la Francophonie, il est « de retour » à Moscou. Là où il a occupé le poste d’ambassadeur avant sa nomination dans le gouvernement de consensus de Christian Ntsay. Au même moment, dans la bataille électorale, des bruits persistants courent sur l’implication des opérateurs russes dans le financement de la propagande de quelques candidats, parmi les frondeurs les plus incisifs. Mais ces Russes « si  rusés » n’accordent pas une importance si particulière au scrutin du 7 novembre. Madagascar, aussi Grande île qu’elle soit, n’a pas la dimension, ni l’envergure des États-Unis.