Actualites Politique

Echo de campagne – DAMA Mahaleho – Suspension des activités politiciennes

Ca y est, le candidat n’4 Dama Mahaleo devoile ses intentions. « Je ne présiderai pas en cohabitation avec l’actuelle chambre des députés. Dès mon accession a la Presidence de la Republique, je dissoudrai l’Assemblee nationale comme me l’autorise la Constitution. Les activités des députés seront ainsi suspendues pour une periode n’excédant pas 18 mois, au cours de laquelle je procederai a la préparation d’une nouvelle constitution basée sur la revalorisation de notre structure traditionnelle du Fokonolona. Un nouveau dispositif institutionnel sera instauré, sans le Sénat pour des raisons d’économie budgétaire mais avec les nouvelles structures des collectivités décentralisees du Fokontany jusqu’aux Faritra (Régions). De ce fait, je presiderai par ordonnances, ce qui me permettrait de gagner du temps, en ne laissant aucun repis au cours des affaires nationales».

Préservation de l’environnementune affaire d’ État et des fokonolona

La nouvelle ordonnance des finances 2019 sera le signal pour le lancement d’un programme ambitieux de reforestation et d’agroforesterie. Des agences d’éxecution régionales et d’intérêt public seront créées pour les grands travaux environnementaux, a l’instar des infrastructures de circulation urbaines deja existantes. Cela encouragera la creation d’entreprises dans ce domaine permettant l’emergence de veritables entrepreneurs et d’emplois ruraux. La professionalisation des travaux de maintenance des plantations sera assurée et servira de modele aux initiatives privées de reboisement.

Promotion du marché interieur: “malagasy mifamelona”

Pour Dama Mahaleo, l’économie nationale ne doit plus être extravertie comme elle l’a toujours ete depuis la période coloniale consistant a produire pour l’étranger des matières premières qui nous reviennent à l’importation une fois transformes. La promotion du marché interieur sera priorisée et la creation de valeurs ajoutee restera nationale. La transformation de nos matieres premieres doit rester a Madagsacar, grâce a l’implantation de petites et moyennes usines régionales.
De nouvelles surfaces rizicoles et d’agriculture vivriere seront ouvertes grâce à des grands travaux du génie rural, d’irrigation, de construction de silos et de transformation sur place des produits. Madagascar doit devenir un véritable grenier à riz pour sa propre population d’abord. «Malagasy mifamelona » comme le précise Dama Mahaleo.
Les infrastructures de transport multimodal (routes, Chemin de fer, canaux, cabotage, aérien) seront conçus et programmes pour l’intensification du marche intérieur. Elles se baseront sur une véritable armature urbaine favorisant les zones de production et de transformation ainsi que les centres urbains de consommation des produits.

Transition énergétique et éléctrification rurale

La facture pétrolière du pays sera progressivement allégée grâce au développement intensif des énergies renouvelables . Le candidat Dama Mahaleo en est particulièrement convaincu car il voit en la transition énérgetique de Madagascar l’élimination des déserts électriques regionaux grâce à des programmes soutenus et pluriannuels d’électrification rurale. Une nouvelle dynamique régionale du developpement devra absolument naitre, provoquant des delocalisations et une proximite organisationnelle des activites dans les régions. Des phenomenes positifs d’exodes urbaines seront inévitablement attendus. Cerise sur le gâteau, des exonérations fiscales pendant 5 ans, le temps de rentabiliser les investissements, seront attribuées aux opérations économiques, se soumettant a la transition energétique par les energies renouvelables.

29