Actualites Ils ont marqué la semaine

Barthélémy – Hésitant

Il a surpris tout le monde par l’annonce des mesures correctives commerciales. Pour le savon, les pâtes alimentaires et les couvertures. Des taxes d’importations supplémentaires pour sauvegarder l’intérêt des entreprises industrielles confrontées qu’elles sont à la concurrence déloyale des produits de contrebande. Barthélémy, directeur de l’Autorité nationale en charge des mesures correctives commerciales, ANMCC, a depuis fait un nom et un prénom. Car, depuis des années, des industriels ont souhaité l’application d’une telle « punition » pour que le tissu industriel local ne se déchire pas, ne parte pas en lambeaux, au profit d’autres pays. Mais Barthélémy a douché ce bel élan d’enthousiasme. Il évoque des enquêtes préalables pour maintenir ou non ces dispositions salutaires et salvatrices pour les nationalistes convaincus. Qui s’indignent du fait que des marchandises venues d’ailleurs n’ont même pas des mentions techniques en malgache. Sans compter des dates de péremption qui peuvent être manipulées à souhait. Des normes élémentaires pourtant.