Actualites Culture

Kilalaky – Bagzana revient sur scène

Un grand retour tant attendu. Comme à l’accoutumée, une fois devant son public, ce chanteur partage des multiples et fréquentes prestations à la fois prometteuses et magnifiques Et oui, l’éclipse ou le silence
a pris fin pour cet artiste originaire à la fois des districts de Morondava et Vangaindrano. Ceux-ci sont respectivement localisé dans les régions Menabe et Atsimo Atsinanana. Pour la bande à Bagzana, il est temps de remettre la pendule à l’heure et retrouver à nouveau le chemin de la scène. Son premier rendez-vous avec ses fans fixé ce soir au Glacier à Analakely, à partir de 21 heures, s’annonce à l’avance explosive et palpitante.
Du kilalaky à gogo ! D’autres styles musicaux viendront compléter le large répertoire basé sur le kilalaky et le antsa sakalava de cette dynamique et performante formation constituée de quatorze membres. Bagzana, fondateur et lead vocal de son groupe s’inspire des thèmes variés dans ses compositions allant de l’amour en général aux scènes de la vie quotidienne de la société malgache en passant par la richesse et la beauté ainsi que les variétés vestimentaires des différentes régions de la Grande île. Découvert par le grand public en 2002 avec sa chanson O le Androy puis Batteur d’origine et Siky menamena, Bagzana compte aujourd’ hui trois albums: Siky menamena,
Zanak’i Menabe, Best of sortis respectivement en 2004, 2008 et 2013.
La préparation de son quatrième opus figure dans son timing. Au niveau de la collaboration, le ciel est bleu avec Rajery et les responsables du Festival Angaredona depuis début 2018.
À preuve, les deux titres Samy Malagasy et O le nama confirment cette collaboration. Ayant déjà partagé son talent à La Réunion en 2004, puis en France à Marseille en 2012 et à Toulouse en 2014, Bagzana représente un véritable canon musical toujours disponible à offrir le meilleur de lui-même à chaque prestation. «L’animation au Glacier est particulière, synonyme du jamais vu. Elle est marquée par une ambiance 100 % sous haute tension. J’ai hâte de retrouver les fêtards de la capitale après de longs mois de séparation. Ce sera également la grande occasion de leur présenter nos meilleurs voeux de bonne année», a-t-il annoncé. Sans son micro et loin de la scène, Bagzana pratique le football et s’entraîne en kick boxing.
Les couleurs rouge et orange sont ses préférées. Comme look vestimentaire, cet artiste préfère le style branché jeune. Il est à l’aise en pantalon et blouson jean avec un tee-shirt, une casquette et des chaussures baskets.

Jean Paul Lucien 

Editorial