#2

Animation – Onja, une onde choc

Ce pur produit du Sud de Madagascar est réputé pour avoir un potentiel original basé sur la cadence fortement accélérée. Chanter et danser sont les deux grandes spécialités de Onja. Va-t-elle encore faire parler d’elle pour la saison 2020?

La réponse est oui. Capable de tenir la route avec un bilan positif, cette véritable bête de scène qui se déchaîne au maximum à chaque nouvelle prestation, est tout à fait fière de son parcours depuis sa décision de mener une carrière solo en 2009 et qui est aujourd’hui largement méritée. Sans aucun complexe, Onja parvient facilement à imposer son style, une fusion de la musique traditionnelle du Sud de Madagascar avec la musique moderne. Sa performance qualifiée et prouvée par un aperçu de son haut niveau qu’elle n’a cessé d’améliorer au fil des années pour la rendre meilleure. Ses nombreux fans savent de quoi elle est capable et dans quel chemin elle se dirige. Mère de trois garçons, un aîné né en 2017 et deux jumeaux venus au monde en 2019, elle a encore des jambes de feu et se sent plus forte et plus déterminée que jamais. Tout juste après la fin de son congé de maternité, Onja se remet en selle et repasse à l’action. Un retour sur scène très attendu fixé le 31 décembre lors de la Saint
Sylvestre au A&C Palace à Ivato en compagnie de Tence Mena et Nael.

Puis une soirée cabaret dancing au Glacier à Analakely programmé le 14 février prochain à l’occasion de la Saint-Valentin, la fameuse fête des amoureux pour démarrer la saison 2020. Du jour au lendemain, sa créativité et son inspiration envoûtent et fascinent de nombreux mélomanes passionnés du rythme tropical. En pleine confiance, Onja s’attribue une magnifique percée dans sa carrière musicale loin de subir un échec et parvient à se maintenir à la tête du peloton.

Jean Paul Lucien