Ils ont marqué la semaine

Ils ont marqué la semain

Benjamina Ramanantsoa
Imprudent ?

Il a accepté de recevoir la patate chaude. Directeur de cabinet de la présidence de la République, version Rivo Rakotovao, Benjamina Ramanantsoa a accepté d’être le Président du conseil d’administration de Kraoma,
société d’État exploitant le chrome des sites d’Andriamena. Alors que lors du mouvement de contestations sur le Parvis de l’Hôtel de ville, des députés anti-HVM ont révélé un accord aux contours flous, conclu entre des ministres pro-régime avec des opérateurs russes pour « privatiser » Kraoma sans que personne ne sache de quoi il en
retourne. Une révélation jamais démentie par les responsables cités dans les transactions évoquées.
La nomination comme ambassadeur en Russie de l’ancien ministre des Mines et du pétrole, Ying-Vah Zafilahy, au dernier Conseil des ministres présidé par Hery Rajaonarimampianina, a même conforté ces bruits qui couraient avec insistance. Tout comme la grève des employés contestant ces ententes… souterraines.

Clémence Raharinirina
Incisive

Au dernier jour de la campagne électorale du second tour de la présidentielle, l’Association des taxis de la capitale, FTAR, sous la houlette de Clémence Raharinirina, a décidé de soutenir le candidat Andry Rajoelina. Une prise de position affichée par une manifestation publique du côté du terrain vague de Tsaramasay.
Clémence Raharinirina, avec sa verve habituelle, a rappelé qu’Andry Rajoelina, maire et président de la Transition, n’a jamais touché aux intérêts des taximen. Au contraire du couple Ravalomanana qui a commencé par imposer la « couleur beige-crème », l’obligation de la visite technique chez Omavet, une société dirigée par des partisans des Ravalomanana, et surtout le « fardeau » du support publicitaire, ressemblant à une tête de « cochon », selon les paroles d’un tube du chanteur Sareraka. Sans compter la majoration des taxes professionnelles et des droits de stationnement. Les Ravalomanana ont récolté la tempête du vent qu’ils ont eux-mêmes semé.