Actualites Ils ont marqué la semaine

Olivier Jaomiary – Le bouc émissaire

Vonjy Andriamanga, ministre de l’Énergie, des hydrocarbures et de l’eau, s’en lave les mains. Sur l’éviction d’Olivier Jaomiary, directeur général de la Jirama, il croit qu’il ne s’agit pas d’une décision extraordinaire. La Jirama a besoin d’un nouvel élan, soutient-il, comme pour se donner une bonne conscience. En effet le Premier ministre Christian Ntsay, en public, a demandé à ce ministre de modifier, le plus tôt possible, les clauses des contrats, qu’il a qualifiées de léonines, passées entre la Jirama et ses fournisseurs d’électricité. La Jirama ne devrait plus payer les puissances installées, mais les productions réelles de ses partenaires. Mais Vonjy Andriamanga n’a pas accompli cette mission, il est vrai, délicate, étant donné les droit acquis par ces « opportunistes » de mèche avec le régime HVM. Dans ces conditions, la Jirama croule sous le fardeau de la dette s’élevant à 1 200 milliards d’ariary au dernier comptage. Si le départ d’Olivier Jaomiary, voulu par une poignée de syndicalistes, était la solution à ces problèmes, il aurait été plus judicieux d’y avoir procédé depuis l’arrivée du nouveau pouvoir.