#7 Actualites Portrait

Ysaraya Rakotonimbiasa : Une fervente rappeuse

Depuis les débuts de l’année 2000, les chanteurs et chanteuses poussent comme des champignons. Par contre, l’apparition de nouveaux visages de rappeuses peut se compter les doigts de la main. Taratra Mi’Lanto Rakotonimbiasa alias Ysaraya en fait partie. Portrait de cette poétesse de rue qui trace sa route dans l’univers du hip hop

Sitraka Rakotobe
Ysaraya fait ses premiers pas en studio il y treize ans, quand elle faisait une featuring avec le rappeur Psykopasy pour son album qui s’intitulait « Voambolana aman’alina ». Puis ce fut une longue pose. En juin 2019, elle réapparaît dans le concert «  Zaza rap taiza », avec des groupes comme X-Crew Karnaz, des rappeurs tels que Mista, Tovolah, Eklyps ou encore Epistolier…. Depuis ce mois de novembre, Ysaraya est de retour avec un tube tout frais, dénommé « Ataotaonay », son parler vrai, son rap conscient qui évoque de nombreux sujets intrigants. Son amour pour le rap date de son enfance, car elle a été entourée de cette culture. Ses parents écoutaient surtout des chansons à texte. En classe, Ysaraya a contemplé ce que font les aînés du rap. Au début, elle s’est juste classée parmi les grands fans de hip hop. Plus tard, elle finit par croiser la route du rap et se met derrière le microphone. « À l’époque je n’étais qu’une adolescente, mais j’affichais déjà une maturité dans l’écriture. Pour ainsi dire, personne ne m’a vraiment montré le chemin. C’est surtout la passion qui m’a guidée », explique t- elle.

ESTAFETTE

Comme tous les autres rappeurs et rappeuses, Ysaraya n’ignore pas qu’elle ne peut pas compter sur les grands médias pour assurer sa promotion. Elle maitrise plutôt bien le Code de la communication en discutant avec les fans sur les réseaux sociaux,où elle poste ses nouveaux morceaux et clips. Côté musique, elle fait du « rap conscient, revendicateur », mais également inspiré du quotidien et de tout ce qui l’entoure. Avec ses propres compositions, ses textes parlent souvent du réveil, de la révolte du peuple face aux injustices. Mais aussi de transmettre des messages sans oppresser son public. Elle compte aujourd’hui, dix chansons à son actif. Son dernier-né « Ataotaonay » est maintenant téléchargeable en ligne, une chanson qui mérite d’être incrustée dans les playlists des férus du genre hip hop. Aujourd’hui, Ysaraya est bien décidé à faire carrière dans la musique. 

Add Comment

Click here to post a comment