Top secret

Top secret

Transferts. Des capitaux frais, venus d’un puissant groupe d’entreprises en faveur d’une société de télécommunication, intéresseraient les concurrentes d’un secteur en pleine effervescence. Ces transactions financières, tout à fait légales, viseraient à casser le monopole de fait sur l’offre générée par la fibre optique. Une exclusivité présentée comme à l’origine des coûts élevés des connexions internet à Madagascar. La dernière rencontre sur les « 25 ans du numérique » a révélé que ces montants en question sont vingt cinq fois de plus que ceux des autres pays au même niveau de diapason que Madagascar. Ce qui explique, en partie, le faible taux de pénétration.

La sécurité présidentielle, à première vue, a été renforcée, ces derniers jours. Bien avant l’arrivée d’Andry Rajoelina à Ivato, pour la pose de la première pierre des futurs buildings, des éléments armés jusqu’aux dents ont balisé son itinéraire. Un cliché qui remonte au temps du redoutable RESEP, le régiment qui rassemblait la fine fleur des Forces armées populaires, pour protéger Didier Ratsiraka. Ils ont impressionné tout le monde par leurs « accoutrements » des plus dissuasifs. La situation politique qui prévaut, un peu tendue, a peut-être, convaincu Andry Rajoelina de renforcer sa garde rapprochée. Les fêtes de fin d’année, dans le passé, ont été marquées par des « putschs ». 

Add Comment

Click here to post a comment