Actualites En couverture

En baisse : Rivo Rakotovao – Mal en point

Les sénateurs HVM ont cru bien faire en retardant la seconde lecture de la loi de finances initiale 2020.
Ils ont apporté des amendements, ce qui n’était pas dans l’habitude des députés pro-Hery Rajaonarimampianina durant les quatre années de législature des mallettes. Ils ont joué la montre et ont attendu la dernière minute pour renvoyer leurs propositions à l’Assemblée nationale à dix minutes de la fin de la session ordinaire à Tsimbazaza.

Accusé d’être une institution de blocage et de déstabilisation, Rivo Rakotovao son président, défend le Sénat. Arguant que les sénateurs, dans leur majorité, ont eu un souci pour la population dans leur démarche. Ces valses-hésitations ont permis au président de la République, Andry Rajoelina, de légiférer par voie d’ordonnance.