Ils ont marqué la semaine

Me Hanitra Razafimanantsoa

La peur de perdre l’élection présidentielle tenaille les partisans irréductibles de Marc Ravalomanana. Au point que son avocate, Me Hanitra Razafimanantsoa, a accusé tous les membres de la CENI, surtout son président Me Hery Rakotomanana, d’avoir reçu des milliards d’ariary d’un candidat. Sans le nommer, tout le monde a deviné la tête de l’incriminé. Mais Me Hery Rakotomanana la met au défi d’apporter les preuves de ses élucubrations. Des accusations sans le moindre fondement, rétorque l’un des concernés. Le TIM n’a cessé de désigner la CENI comme un outil aux mains d’Andry Rajoelina pour lui offrir sur un plateau d’argent la présidence de la République. Mais Marc Ravalomanana a gagné dans plusieurs régions et districts. Et dans sa composition actuelle, la CENI a été taillée à sa mesure par le HVM. Elle exige qu’on respecte son indépendance et son impartialité.