Actualites Culture

Elevage de Zébus – Le projet Puce électronique fait jaser

Objets de propagande. L’utilisation des puces électroniques à introduire dans l’estomac des bovidés afin de maîtriser leur traçabilité en cas de vol a été récitée ici et là pour des fins de propagande. Un chercheur s’est dit propriétaire du projet lors d’une manifestation politique, un autre jeune se disant start-upper lors d’une émission télé déclare avoir également trouvé la formule magique pour lutter contre l’insécurité des bovidés, en utilisant des puces électroniques.
L’Etat à travers le Fofifa ou Centre national de recherches appliquées au développement rural persiste et signe que le projet d’identification des zébus par des puces électroniques lui appartient. « Ce projet d’Etat lancé en 2016 est le fruit des recherches effectuées par le Fofifa. Il ne s’agit certainement pas d’un projet individuel. Les six cents zébus sur lesquels se sont portés les tests appartiennent à l’Etat et à des éleveurs partenaires » a déclaré le professeur Lala Razafinjara, directeur général du Fofifa lors d’une conférence de presse la semaine dernière.
Le ministère de l’Agriculture et de l’élevage
travaille avec le Fofifa, l’école supérieure polytechnique de Vontovorona, l’AUA et de Genius Technology Company, laquelle se charge de la partie
géolocalisation. Le traitement des données recueillies à travers les puces est ndiqué en partenariat avec des centres de recherches tels que le CIRAD.

Mirana Ihariliva