Ils ont marqué la semaine

Ils ont marqué la semaine

Mialy Rajoelina – Récompensée

Pour l’instant, la première dame, Mialy Rajoelina, a réalisé un parcours sans faute. Sobre et authentique, elle a réussi à éblouir l’assistance que ce soit à Maurice ou au Sénégal.
Pas encore de rumeurs malveillantes sur ses actions sociales. Bien au contraire, le FNUAP vient de la nommer ambasadrice de la lutte contre les violences infligées aux femmes et aux enfants. Deux fléaux fréquents dans la vie des Malgaches, mais souvent les victimes n’osent pas en parler. Par la peur de jeter en pâture les secrets de famille. Une honte chez les Malgaches encore attachés aux doctrines ancestrales. Lors de la célébration de la « Journée des droits des femmes » à Mahajanga, Mialy Rajoelina a pris des engagements fermes pour défendre ces causes qui lui tiennent à cœur. Le FNUAP a été sensible à une telle détermination. Sur un autre plan, elle s’investit dans la promotion de la production d’éthanol pour réduire la consommation du charbon de bois, et épargner ainsi les réserves forestières, de plus en plus clairsemées.

Rivo Rakotovao – Pris en tenaille

Rivo Rakotovao, président du Sénat, ferait mieux de ne pas trop apparaître en public. Cela éveille les
curiosités à son égard et lui attire la foudre de ses détracteurs. Il a pris la parole au quarante cinquième anniversaire de l’Association des natifs du lac Alaotra, le Fizalaotra, avant d’honorer le début des travaux de
reconstruction du Rova, présidé par Andry Rajoelina. Et voilà que des sénateurs manigancent à nouveau pour le démettre du perchoir du palais de verre d’Anosikely. Après avoir échoué de peu à la dernière session
extraordinaire du Parlement. Pour lui, certains « camarades » élus sous les couleurs du HVM ont changé leur cravate, en se rangeant du côté du camp du vainqueur. Lui, il est resté fidèle à ses convictions qui n’ont pas eu l’adhésion de la majorité des électeurs. À la tête des frondeurs se trouvent Roger Kolo. L’ancien Premier
ministre n’a pas encore digéré son éviction de la primature par des manœuvres ourdies par Rivo Rakotovao, alors tout puissant président national du HVM, au summum de ses forces, au faîte de sa gloire.