Actualites Sport

Rugby – Africa Women’s Sevens : Les Makis s’offrent une seconde chance

L’aventure olympique n’est pas pour tout de suite pour les Makis d’Eric Randrianarison. Farasoa Tantely Razafimahefa et consorts devront jouer et gagner un ultime tournoi intercontinental pour y accéder.

Un remarquable parcours. La sélection nationale féminine malgache de rugby à VII qui a évolué durant l’Africa Women’s Sevens à Monastir en Tunisie, a été tout simplement sensationnelle durant le week-end des 12 et 13 octobre.

Ces Makis à VII féminins, sous la houlette d’Eric Marie Randrianarison, ont décroché la médaille de bronze. Elles se sont inclinées juste une fois, en demi-finale contre l’Afrique du Sud par 0 à 29 et ont pu monter sur le
podium à la suite d’une victoire sur la Tunisie (5 à 0).

Durant les matches de poule, la capitaine, Farasoa Tantely Razafimahefa, et ses camarades se sont montrées intraitables. Elles ont pu aligner trois victoires de suite contre le Maroc (34 à 0), face à l’île Maurice (41 à 0) et devant la Tunisie (14 à 7). Une série de victoires qui les a conduites directement en quarts de finale où elles ont surclassé les Sénégalaises par 24 à 5.

« Cette médaille de bronze est juste le fruit d’une sérieuse préparation que nos douze joueuses ont pu effectuer durant des mois. L’année dernière, elles se sont classées à la cinquième place et on peut vraiment dire qu’elles ont progressé, c’est une évidence. Après, elles se sont néanmoins inclinées devant l’Afrique du Sud car elles manquaient de confiance et que bien sûr en face, elles avaient une belle adversité qui réussissait tout », analyse Antsoniandro Randrianorosoa, directeur technique national de Malagasy Rugby.

Tournoi intercontinental

Obtenir cette troisième place permet encore aux Makis de jouer un tournoi de repêchage intercontinental en vue d’une qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020. « Il faut se dire que jouer le tournoi intercontinental demeure une sacrée aventure pour les Makis. Les gros morceaux seront, par exemple,
l’Irlande et l’Espagne et bien d’autres nations comme le Kenya qui a décroché la médaille d’argent durant l’Africa Women’s Sevens », termine Antsoniandro Randrianorosoa.

La date du tournoi intercontinental n’a pas encore été annoncée par le World Rugby, mais elle sera fixée bien avant la fin du mois de mai 2020. Pour sa part, l’Afrique du Sud, gagnante de l’Africa Women’s Sevens, a déjà validé sa participation aux Jeux olympiques de 2020.Pour l’heure, les Makis observeront une fin d’année avec un retour au
quotidien avant le début du prochain regroupement qui démarrera au mois de janvier.

Add Comment

Click here to post a comment