#7 Actualites Divers

Départ : Décès du dernier ancien combattant

Rakotozafy nous a quittés hier le 6 octobre dernier. Très peu de gens l’ont connu.

Le dernier ancien combattant, le dénommé Rakotozafy a perdu son ultime bataille le dimanche 6 octobre. Dans l’anonymat et presque dans l’indifférence générale. Il a été incorporé le 31 juillet 1938, à  21 ans, au premier Régiment mixte de Madagascar  avant de rejoindre le Groupe d’Artillerie coloniale de l’Emyrne. Huit mois après, il se retrouve à Marseille puis à  Alger et enfin Casablanca. En juillet 1944, il  participe à la bataille de Garigliano et à la prise de Rome.

 Service

Il est nommé brigadier le 1er octobre de la même année après la libération de Toulon puis celle de la France. Après six années et quatre mois de service, il est démobilisé et en 1946, retourne dans son village natal Ambohimahanina.Lors de la cérémonie commémorative du 15 aout 2014, il a été le dernier des anciens combattants malgaches à embarquer sur le porte avions Charles de Gaulle.

Il a passé ses derniers jours chez un de ses petits-fils à Anosizato Andrefana.

De son vivant, il a été décoré de nombreux titres honorifiques

  •  Croix du combattant
  • Médaille de la reconnaissance de la Nation,
  • Médaille commémorative française de la guerre 1939-1935, avec  agrafes
  • Médaille  commémorative de la campagne d’Italie,
  • La Légion d’honneur, (remise par le président de la République Française)  lui ont été décernées.

Au nom du devoir de mémoire, les élèves du lycée français de Tananarive, sous la conduite de leur enseignant en Arts Plastiques, Albert ZIEBA,  ont fait une bande dessinée, en 2018, retraçant sa  vie 
«  La route d’un soldat ».

Rakotozafy, le dernier, est parti comme il a vécu, en toute discrétion.

Tous ceux qui continuent à combattre pour la liberté lui rendent ici un dernier hommage