Dossier

Consommation – Les prix du riz passés aux cribles

Les valses des étiquetes, tous les jours donnent le tournis aux consommateurs

Au niveau national, la semaine du 25 février a été marquée par la diminution des prix moyens du riz blanc et du paddy, respectivement de l’ordre de 3% et 4%. Le paddy se situe à 964 Ar/kg cette semaine, contre 1 006 Ar/kg, la semaine du 18 février

Les valses des étiquetes, tous les jours donnent le tournis aux consommateurs

Pour les riz blancs locaux, les prix moyens ont également affiché une tendance à la baisse, soit de l’ordre de 3% pour la semaine du 25/02/2019. Effectivement, le « Vary gasy » est vendu en moyenne à 1 751 Ar/kg cette semaine, soit un retrait de 61 Ar/kg par rapport à la semaine du 18 février. Le « Tsipala », quant à lui, est disponible à 1 768 Ar/kg, si précédemment vendu en moyenne à 1 834 Ar/kg (semaine du 18 février). En revanche, le « Makalioka » a connu une légère augmentation de 21 Ar/kg cette semaine, et est vendu à 1 973 Ar/kg. Pour le riz import, une baisse moyenne de 36 Ar/kg a été observée courant la semaine du 25 février.
Au niveau des grandes villes et des chefs-lieux de régions, une diminution significative de 20 %
du prix moyen du riz blanc a été enregistrée à
Taolagnaro suite à l’abondance des autres produits vivriers, comme le manioc et le maïs, écoulés
sur le marché local. Par ailleurs, un léger accroissement de 53 Ar/kg du riz blanc a été observé
à Ambatondrazaka en raison de la difficulté
de commercialisation en cette saison de pluies. Quant au riz importé, des baisses ont été repérées dans les localités suivantes : Taolagnaro (-10 %), Mahajanga (-6 %), Sambava (-2 %) et Antananarivo Renivohitra (-2 %).

Des prix tout à fait relatifs

Dans les zones en difficultés alimentaires, Taolagnaro a également connu une baisse importante des prix moyens du riz blanc local et du riz importé, soit respectivement de l’ordre de -350 Ar/kg et -175 Ar/kg pour la semaine du 25 février.
Concernant les autres produits vivriers observés et selon les données disponibles cette semaine, le prix du manioc a gardé sa stabilité dans son ensemble. Pour le maïs décortiqué, des retraits
de prix ont été affichés dans les localités suivantes: Tsihombe (-25 %), Taolagnaro (-22 %) et Farafangana (-5 %).

 

Courant la semaine du 25 février, on a constaté des diminutions de prix moyens du riz blanc dans les localités suivantes : Taolagnaro (-20%),Tsiroanomandidy(-6%), Mahajanga I (-5%),Antananarivo Renivohitra (-2%), Ambositra (-2%), Antsirabe I (-1%) et Sambava (-1%). Il est à préciser que pour le cas de Taolagnaro, cette baisse significative de prix est surtout liée à l’abondance des autres produits vivriers, comme le manioc et le maïs, écoulés sur le marché local. Par ailleurs, un léger accroissement de 53 Ar/kg du riz blanc a été observé à Ambatondrazaka en raison de la difficulté de commercialisation en cette saison de pluies. Sinon, dans les autres localités où les données ont été disponibles, les prix ont gardé leur stabilité. Enfin, le prix moyen le plus élevé est observé cette semaine à Sambava (3.350Ar/kg) si l’inverse se trouve à Ambatondrazaka (1.365Ar/kg).

Un marché très convoité

Dans les zones en difficultés alimentaires où les données ont été disponibles, les prix moyens du riz (local et importé) sont généralement stables courant la semaine du 25 février. En revanche, une baisse importante des prix moyens du riz blanc local et du riz importé a été observée à Taolagnaro, soit respectivement de l’ordre de -350 Ar/kg et -175 Ar/kg pour la semaine du 25 février pour des raisons déjà évoquées plus haut. 

Add Comment

Click here to post a comment