Actualites Culture

Slam national – Tokyo Harem aux anges

À la veille de son 10e anniversaire, le slam-poésie représente une discipline en vogue à l’heure actuelle. Une constatation s’impose depuis qu’elle est pratiquée à Madagascar. Sa popularité n’a cessé d’augmenter au fil des années. L’événement Slam national, organisé durant une semaine entière à l’Institut français de Madagascar à Analakely par l’Association Madagaslam, a été marqué par une note de satisfaction et le passage à un niveau supérieur. Dans l’ensemble, tous les participants, à la fois excellents et talentueux, ont prouvé une nette progression.
À l’issue de la grande finale de la neuvième édition tenue le 8 décembre, Tokyo Harem a été sacré champion de Madagascar de slam-poésie sur les sept finalistes. La compétition a été serrée et palpitante, mais finalement, ce jeune Tamatavien est aux anges. Bien motivé et également déterminé à réussir, l’artiste est parvenu à atteindre le summum de son talent. Représentant de Toamasina, il succède à Barry Benson, le lauréat de l’année passée. À signaler les gros efforts fournis par chaque candidat qui ont été concrets.
Par exemple, Bali, Conan, Mickael, Leslie, Poète Rebelle et Lens ont aussi brillé de mille feux. Leurs prestations respectives ont retenu l’attention. Ayant su proposer des textes percutants mélangés aux actes, ces poètes inspirés de thèmes variés tels l’amour maternel, le patriotisme, la fraternité… ont émerveillé l’assistance. Tokyo Harem représentera Madagascar, l’année prochaine, lors du championnat du monde de slam qui se déroulera à Paris. Le porte-fanion de la Grande île est classé dans le rang d’un grand habitué de la scène. De multiples prestations sont à inscrire dans le parcours de ce membre dynamique du groupe Welvi Wawes. Ce dernier se sent à l’aise avec son micro, une fois devant son public. Lors de cette neuvième édition, la catégorie par équipe a été remportée par
Antananarivo sur les concurrents issus de Mahajanga, Toliara et Toamasina. La lauréate par équipe de cette année est composée de Jerry Benson Zafimahaleo, Poète Rebelle et Vokatrin’ny Nofy Andriamisetra. Les deux gagnants du concours Slamédia sont Makwa Joma et Lova. Le rideau est tombé sur cette 9e édition en présence de nombreux invités internationaux. Rendez-vous l’année prochaine pour la 10e édition.

Jean Paul Lucien