Actualites Culture

Animation – Wawa célèbre son 36e anniversaire

Un mois de décembre hyper chargé pour la star de Nosy Be. Un vol international à destination de Paris du groupe au grand complet (musiciens, choristes, danseuses) dans la soirée du 12 décembre. Happy Birhday to Wawa! Joyeux anniversaire Wawa ! Ces fameuses formules de la part des proches et des intimes ainsi que d’une pléiade d’artistes nationaux et internationaux (Lion Hill, Basta Lion, Mamy B, Serge Beynaud, TNT, Mad Max, Bodo, Rijade, Farah John’s, Dadi Love, Rak Roots, Diamond Platnumz, Odyai, Tence Mena, Singuila, Toofan, Luyanna…) ont fortement circulé sur les réseaux sociaux pour lui présenter leurs meilleurs voeux de santé, d’amour, de bonheur, de joie, de succès, de réussite…
C’était également tout au long de la journée du 12 décembre à l’occasion du 36ème anniversaire du Prince du salegy. Joel Issoubaly Andriamahazo alias Wawa épanoui et comblé en s’attribuant un parcours sans fausse note. Cette véritable bête de scène, déchaîné à fond une fois devant son public, reste un modèle exceptionnel en matière d’animation. À la fois magistral, phénoménal, surprenant et impressionnant, Wawa est loin d’être égalé ou imité. Pour Wawa et sa bande, une saison écoulée signifie une nouvelle à accomplir et synonyme d’un nouveau défi à relever. Jusqu’ici, tout s’est bien déroulé. Le bilan est satisfaisant et positif pour cet artiste énergique et dynamique.
Son parcours progressif est marqué par un enchaînement permanent des tournées nationales, des déplacements régionaux (Grandes Comores, Mayotte, La Réunion) et internationaux (Europe), les concerts, les soirée dansantes, les soirées privées, Festival Sorogno, son propre Festival Somarôho…). Comme à l’accoutumée, une saison suivie d’une autre est toujours hyper chargée, remplie de surprises et de découvertes.

hyper chargée
Après deux soirées successives à travers deux Grans Bals Faradoboka, programmés respectivement le 7 décembre au Cercle Mess de la Police nationale à Antanimora et lendemain au Gymnase Soavita à Toamasina, une fin de saison qui s’annnonce à l’avance explosive et survoltée en compagnie du chanteur Wawa, le Prince du salegy et son groupe Konka Konka Fo. “Ce mois de décembre est très chargé. Cinq animations m’attendent en France. Un démarrage le 14 à Lorient, le 15 à Bordeaux où sera célébré mon anniversaire, le 21 à Rennes, le 28 à Lyon, le 29 à Marseille, et le 31 à Paris pour la Saint Sylvestre. Début janvier, je me déplacerai à Dar-es-salam en Tanzanie pour y effetuer un enregistremet audio et un tournage de clip avec le chanteur Diamond Platnumz” a annoncé Wawa. Avec 15 années de carrière solo, dont huit albums et cinq éditions de Festival Somarôho dans son tableau de bord, Wawa poursuit son bonhomme de chemin de succès en succès. À preuve, les nouvelles compositions “Efa firy taogno izay”, “Zah fa tafiditry”, “Zay koa mba gôgno”… viennent compléter ses précédents tubes.

Jean Paul Lucien