Culture

Lapihazo – Sombiniaina et César Legrand deux humoristes en vogue

L’avenir du rire appartient à César Legrand (à g) et Sombiniaina

Après son récent lancement, le projet artistique et culturel dénommé Lapihazo poursuit son bonhomme de
chemin. Ciblant les multiples tendances à travers lesquelles bon nombre d’artistes s’inspirent, opèrent et évoluent, cette nouvelle formule inédite est bien partie. Ce projet d’une haute importance et d’une grande valeur intéresse la grande famille des artistes et à son tour le grand public le suit avec beaucoup d’attention et de passion. Ne voulant en aucun cas rater chaque nouvelle affiche proposée, ce dernier répond présent sans hésitation pour assister à chaque nouvelle manifestation. Dans l’après-midi du 11 mai à l’Institut français de Madagascar (IFM) à Analakely, la priorité revient à l’humour animé avec beaucoup de succès par Sombiniaina et César Legrand. Ces deux artistes, issus de la jeune génération, fortement inspirés par cette discipline, ont parfaitement débarqué dans la cour
de leurs aînés. Sans aucun complexe, tour à tour les deux humoristes en super forme ont séduit le public qui n’a pu s’empêcher de manifester le fou rire total lors de chaque série improvisée par ces deux véritables magiciens de l’humour. Classés dans les rangs des jeunes créateurs décidés à se dévoiler devant les passionnés de l’humour, ils n’ont pas raté ce rendez-vous programmé à l’IFM à Analakely. Dans l’ensemble, toutes les catégories d’âge allant des petits aux adultes venus en masse ont vibré dans une phase de rire non stop jusqu’à verser des larmes.

Potentiel varié
Pour certains, le déroulement de ce show humoristique a semblé trop court et pour d’autres la question à quand le prochain rendez-vous a été posée.
Un succès fou à l’issue de cette rencontre où l’assistance a été bien gâtée et servie à travers les grands talents respectifs de ces deux têtes d’affiche qui ont été loin de déplaire ou de décevoir. En version solo ou duo, rien n’a été laissé de côté dans les prestations de deux animateurs. Une série de sketchs, saynètes, blagues et plaisanteries à la fois amusants et parfaitement improvisés a été bien accueillie par les spectateurs qui ont manifesté une réjouissance totale. Sombiniaina a été découvert par le grand public à l’issue du concours universitaire d’humour intitulé «Intelo mémé 2016» où il a été classé deuxième. L’improvisation de ce natif de Morondava est basée sur textes engagés, la drogue, le racisme inter ethnique…
Quant à César Le grand, son coup d’essai lors du concours stand up en 2017 lui a finalement permis de remporter le premier prix. Lauréat à maintes reprises dans d’autres concours, il a lancé son propre festival du rire qu’il a intitulé «Mande n’ Mande». Dans ses prestations, il s’inspire de la vie écolière et des scènes quotidiennes vécues dans les différentes sociétés malgaches. Sombiniaina et César Legrand sont dotés d’un potentiel varié qui va leur permettre d’avoir un brillant avenir dans le milieu humoristique malgache.

Jean Paul Lucien