Grand Angle

Soirée mondaine – La « Nuit Blanche Parisienne » séduit sur toute la ligne

Depuis l’accueil, l’organisation de l’équipe Madaplus.info, site de la diaspora malgache en France, impose son professionnalisme. Tapis rouge et les deux femmes responsables, Tiana et Vola en personne, élégamment vêtues en tenue blanche reçoivent chaleureusement les invités. Nombreux sont séduits par cette proposition de passer autrement la soirée du vendredi 4 mai avec le concept « Nuit Blanche Parisienne » au Dôme de la Rta à Ankorondrano transformé pour l’occasion en énorme Loft.

Les charmantes hôtesses placent chaque groupe de personnes arrivées dans un cadre soigneusement préparé et conforme au thème. Pour une première fois le dress code tout en blanc et chic a presque été respecté par tous. La couleur blanche s’intensifie au rythme du remplissage du dôme. Les cocktails de bienvenue offerts par Dzama mettent chacun dans une parfaite condition pour faire la fête à la parisienne. Pizzamania se charge du snack. Le groupe Nanja & Co assure parfaitement la présentation de chaque programme ponctuéede quelques prestations en chanson. Les talents se succèdent pour enrichir l’ambiance. Le groupe de danse Dih’Art a offert de jolis tableaux de kizomba, de bachata, de flash mob au grand plaisir de l’assistance. La jeunesse trouve son compte dans le concept de « Nuit Blanche Parisienne ».

Deux jeunes talents, Manu de The Voice, un jeune homme de dix-neuf ans et Iary, un garçon de quinze ans se sont exprimés en chanson, faisant ainsi frémir le public de sensation de bonheur. Deux grands professionnels bien connus du monde de la nuit, Dj Big Jo et Dy Dje Marc, pilotent merveilleusement l’ambiance aux rythmes de toutes les générations. La piste de danse est constamment prise d’assaut. La joie et la bonne humeur se propagent dans tous les recoins de la salle et se prolongent jusqu’au petit matin où le fameux « vary amin’ny anana » fait office de plat de l’amitié. Difficile de cacher sa satisfaction dans ces conditions-là. « Je suis aux anges. Je me rejouis pleinement. Je côtoie du beau monde avec ma famille. La soirée est vraiment réussie. Merci à l’organisation », a constaté un père de famille venu se distraire avec sa femme et ses enfants. Hommes d’affaires et des personnalités de la capitale ont été aperçus dans la soirée.

Quinze enseignes dont le groupe L’Express ont collaboré à la réussite de la première édition de la « Nuit Blanche Parisienne » à Antananarivo. Ce concept de Madaplus en est à son 11ème édition cette année et est très bien connu de la diaspora malgache à Paris, ainsi les malgaches de la capitale de l’Hexagone feront également la fête le 2 juin prochain avec en tête d’affiche Njakatiana et Shyn et certainement d’autres surprises… « Le premier pas à Antananarivo a été fait avec succès. Un grand merci à tous ceux qui ont répondu à notre invitation. On vous donne déjà rendez-vous pour la prochaine édition avec de nouvelles bonnes surprises pour 2019 », a fait savoir Tiana de Madaplus. « La Nuit Blanche Parisienne » à Antananarivo se ré-édite tous les ans comme celle dans la ville de lumières.

Remerciements

L’équipe Madaplus tient à remercier particulièrement Hervé Andrianasolo (Harvey Randley) qui a façonné toute la déco de la Nuit Blanche parisienne à Tana, responsable de toute la logistique des Nuit Blanche, ainsi que tous ses sponsors (Ecoprim, le groupe Express de Madagascar, Dzama, Aqua Villa, Ny Havana, Jacaranda de Madagascar) et partenaires (RTA, Pizzamania, First Evenementiel, Radio Tana, Radio RFM, Radio Antsiva, CT Motors).

Par Ricky Ramanan
Photo : Mamy Mael