Top secret

Top secret / 14 février 2020

Encore et toujours la crise à la Kraoma. Des salaires non-payés depuis novembre ont irrité des employés, très remontés aussi face à l’autisme et au mutisme des dirigeants de la société. Le directeur général, Nirina Rakotomanantsoa, l’un des « cerveaux de l’IEM », très médiatique à sa prise de fonction, a déserté les colonnes des journaux. Aucune explication claire n’a été apportée. Sauf le présumé détournement de 101 milliards d’ariary par des nababs du HVM. À l’origine, semble-t-il, des difficultés financières chroniques actuelles. Dans ces conditions, la coopération avec des « magnats russes » des minerais, conclue par les apparatchiks HVM, peut aussi être résiliée.

Ne pas donner du grain à moudre aux opposants en panne d’inspiration. Voilà la lecture politique de la décision de la Haute cour constitutionnelle, HCC, de remplacer les députés de Mahabo et de Fandriana, Leva et Hasimpirenena, détenus mais élus. Le premier a obtenu une liberté provisoire inattendue. De hauts magistrats de Toliara ont été tout de suite suspendus par un fort effluve de corruption. Ces deux cas commençaient à gêner aux entournures l’Exécutif qui a d’autres chats à fouetter. Pour ne citer que les aides aux sinistrés. Comme toujours, la HCC lui vient à la rescousse pour assainir une situation chaotique, souvent montée en épingle par l’opposition. 

Add Comment

Click here to post a comment