En baisse

Richard Randriamandrato, faux-semblant

Il a promis que des concertations régionales auraient lieu avant l’élaboration de la loi de finances initiale de 2020. Des rencontres au cours desquelles des membres des collectivités décentralisées, des élus, des opérateurs économiques sont invités à émettre leurs suggestions respectives. Une première a eu lieu à Analamanga, puis plus rien. Tout heureux d’être reconduit ministre de l’Économie et  des finances, sans avoir aucun mérite, Richard  Randriamandrato a changé les donnes. Désormais, selon ses explications des plus fallacieuses, les préparatifs de la loi de finances rectificative partiront des régions. Avec les mêmes principes énoncés auparavant. Il a commencé dans le Menabe. Mais tout le monde sait que, de ces propositions, aucune ne sera retenue in fine. 

Add Comment

Click here to post a comment