#2 Actualites Politique

Visite apostolique – Le Pape François en toute humilité à Madagascar

Le leader religieux des catholiques du monde entier et chef de l’État du Vatican est venu en visite apostolique de quatre jours à Madagascar. Avant de retourner à Rome, il a prêché l’humilité aux fidèles.

L ’humilité est la clé de voûte du voyage apostolique de François en terre malgache, du 8 au 10 septembre. Même en tant que leader des fidèles catholiques, il n’a pas exigé le moindre luxe ni l’excès de conformisme vis-à-vis des Malgaches pendant son passage de quatre jours dans la Grande-île.

Contrairement à ce qui est cru dans l’imaginaire de tous, le Pape François n’édicte pas des règles en contradiction avec celles qui sont valables dans un pays où la foi catholique est tolérée. La rigidité spirituelle n’est pas du tout catholique et le Pape a fait montre d’ouverture lors de son voyage à Madagascar. Selon un des responsables de l’accueil du souverain-Pontife, Le Pape s’est voulu ferme dès le début. Il a fait suspendre par des décisions émanant directement du Vatican, toutes les initiatives locales visant à exclure qui que ce soit. Le Pape n’exige pas des sommes colossales de la part des fidèles pour que ces derniers vivent la foi.

Encore une fois, le Pape François brise l’image d’une Eglise dont certains prêtres et religieux se permettent d’être exigeants dans les écoles et paroisses à Madagascar. Lors de la veillée avec les jeunes à Soamandrakizay, un domaine catholique mitoyen de la propriété de l’homme d’affaires Rajabaly, le Pape adresse un message à l’affluence en professant « Que tout le monde est appelé par le Seigneur peu importe ce que l’on est et ce que l’on a ». Un vibrant message qui efface d’un simple coup l’excès de recommandations endoctrinées chez les fidèles catholiques.

Le Pape est véritablement venu en « Semeur de Paix et d’Espérance » et il a rassemblé toutes les divergences de pensées et d’actions dans un même espace de soixante quinze hectares.