Actualites Ils ont marqué la semaine

Njatoarisoa Andrianjanaka – Soulagé

Les chefs hiérarchiques des forces de l’ordre ont eu une obligation de résultats autour du séjour du pape François. Cela, après la bousculade mortelle au stade de Mahamasina dans la soirée du 26 juin. Puis, le désordre général autour du retour triomphal des Barea, d’Ivato à Mahamasina. Pour une fois, les éléments des forces de défense et de sécurité ont pu avoir la mainmise sur la situation. Que ce soit dans les déplacements du Souverain Pontife ou à la gigamesse de Soamandrakizay, avec un million de pèlerins, ils ont fait preuve d’un sang-froid à toute épreuve. Le général Njatoarisoa Andrianjanaka, commandant de la Gendarmerie nationale, s’en félicite et remercie aussi la population qui a suivi à la lettre et dans son esprit les consignes de sécurité. Les hommes en treillis par cette sorte de rédemption, ont redoré leur blason, terni par les scandales dans les rangs. Pour ne citer que le viol d’une jeune fille de 22 ans par deux élèves sous-officiers. Qui ont pris le chemin de la désertion une fois les poursuites judiciaires engagées. Tant mieux pour l’éthique militaire.