Actualites Nos Droits Opinions

Les visas à Madagascar

Un visa est un document officiel délivré par les autorités compétentes d’un pays qu’un étranger doit présenter lors de son entrée sur le territoire de celui-ci. Pour les pays qui l’ont instauré, c’est un moyen de contrôler les étrangers souhaitant entrer sur leur territoire et réguler l’immigration. Tout ressortissant étranger désirant séjourner à Madagascar doit obligatoirement obtenir un visa, que ce soit pour un court ou long séjour. Il existe plusieurs types de visas : visa court séjour non transformable, visa transformable en long séjour, visa de courtoisie.

Le visa court séjour non transformable

Un visa de court séjour non transformable correspond à un visa non immigrant. Les visas attribués aux étrangers non-immigrants concernent le tourisme, les affaires, les missions et stages de courte durée n’excédant pas trois mois. Pour l’obtention de ces visas, les documents de bases sont les mêmes : le formulaire de demande dûment rempli et signé par le demandeur, la copie du billet d’avion aller-retour ou une attestation de voyage délivrée par une agence, 2 photos ni photocopiées ni scannées, un passeport original en cours de validité dont la date d’expiration est de plus de 6 mois après la date de retour et contenant au moins deux pages libres lors de l’arrivée à Madagascar. Le visa tourisme peut être obtenu à l’arrivée à l’aéroport de Madagascar. L’étranger complète juste un formulaire dans l’avion et peut avoir un visa touristique pour 30 ou 60 jours maximum à l’aéroport. Avec le décret n ° 2017-1021 du 7 novembre 2017 portant instauration du système de visa électronique pour les étrangers de la catégorie non immigrant, il est possible d’avoir un visa en ligne. Seul le visa touristique est pris en charge par le système eVisa permettant ainsi une entrée unique avec une durée maximale de 90 jours. Les visas de séjour non immigrant inférieur à trois mois sont prorogeables auprès du Ministère de l’Intérieur pour une durée totale cumulée n’excédant pas trois mois.Le fait pour un étranger de contracter un mariage avec une personne résidente à Madagascar ou bien de trouver un contrat de travail ne lui confère pas automatiquement le droit de s’établir dans le pays au-delà du délai de séjour accordé. Il doit sortir du territoire et introduire une nouvelle demande appropriée à sa situation.

Le visa transformable en long séjour

Il existe des visas transformables en long séjour qui regroupent les cas suivants : travailleur expatrié, investisseur, retraité, mission ou stage d’une durée supérieure à 3 mois, regroupement familial (pour la famille des expatriés et l’époux/se d’un ressortissant malgache). Ainsi, à l’issue d’une demande faite uniquement auprès d’une Ambassade de Madagascar à l’étranger, le visa pourrait être transformé en carte de résident une fois arrivé à Madagascar. La personne qui détient ce visa dispose d’un délai d’un mois pour se rendre au Ministère de l’Intérieur au Service d’immigration et d’émigration. Elle doit présenter les mêmes documents que lors de la demande de visa et se munir d’un autre casier judiciaire original moins de trois mois. Il est à noter que la carte de résident est payante et son tarif dépend de la durée du séjour sollicitée.

Le visa de courtoisie

Le visa de courtoisie ne peut être octroyé qu’à certaines catégories de personnes à savoir : les membres du personnel administratif et technique des Missions Diplomatiques accréditées à Madagascar, les Fonctionnaires des organisations régionales et internationales présentes à Madagascar, les personnels techniques et administratifs des institutions spécialisées comme l’ONU par exemple, les fonctionnaires civils et militaires des États étrangers n’ayant pas la qualité de diplomate, titulaires d’un passeports de service, les personnels techniques et administratifs des associations ayant un accord de siège à jour avec le Gouvernement malgache, les personnes en possession d’une lettre d’invitation officielle de la part d’une autorité compétente à Madagascar (Présidence, Ministère, …).