Actualites Ils ont marqué la semaine

Alain Ramaroson – Tranquille

Sa présence à Iavoloha, lors de la rencontre avec le pape François, n’est pas passée inaperçue. Alain Ramaroson, après avoir purgé sa peine d’emprisonnement à la suite de conflits familiaux, a fait une apparition remarquée. Comme il a fallu avoir une invitation pour être parmi l’assistance à Iavoloha ce jour-là, il a eu donc cette faveur de la présidence de la République. Alain Ramaroson, sur le plan politique, a eu de bonnes relations avec Andry Rajoelina. En dépit de quelques frictions passagères. Mais il n’a pas tardé à descendre dans la rue pour contester l’hégémonie naissante du HVM. Avant cette incarcération, associée par ses partisans, à une sanction politique déguisée par ces litiges à caractère privé. Alain Ramaroson, depuis la lutte populaire de 1991 qui a porté le professeur Albert Zafy qu’il avait soutenu, au pouvoir, a toujours occupé le devant de la scène politique. Dans la plupart des cas, dans le camp de l’opposition. Activiste dans l’ombre.