Actualites Culture

Rythme tropical – Lego reconstruit son avenir

Le chanteur-accordéoniste Lego se remet en selle après avoir été victime d’un accident vasculaire cérébral ou AVC en août 2017. Il affiche actuellement un retour sur scène prometteur  avec de multiples projets en tête

Une nouvelle saison signifie une nouvelle année de travail. Hasivelo Roméo Andriamandresy alias Lego, chanteur-accordéoniste confirme cette formule en annonçant son grand retour sur le devant de la scène après son accident vasculaire cérébral ou AVC survenu en août 2107. Un long traitement médical à l’Hôpital Joseph Raseta à Befelatanana a été effectué avant d’enchaîner par des séances de massage et de rééducation à la station Ranomafana durant des mois dans le sud de Madagascar.

Redémarrage
Entre temps, une marque de solidarité de la part des artistes à travers un cabaret dancing, fixé le 11 octobre 2017 à l’Hôtel Le Glacier à Analakely, a connu une grande réussite et un vif succès. Le résultat du traitement médical dans la capitale complété par celui du séjour à Ranomafana a été largement positif et encourageant. Et revoilà, cet artiste de renom a commencé à retrouver le goût et le plaisir du chemin de la scène. Tout d’abord le 22 juin au Jao’s Pub à Ambohipo en compagnie de Lous’fah et quelques sollicitations pour assurer des animations dans les régions et une récente apparition fixée le 26 juillet au Kudéta Urban Club à l’Hôtel Carlton à Anosy. Outre sa casquette d’auteur-compositeur et de chanteur, cet artiste aux multiples talents est également un comédien de haut niveau après avoir acquis une formation théâtrale à La Réunion.
Confirmant sa notoriété nationale et sa réputation internationale, Lego est toujours obsédé par cette forte envie d’avancer, de progresser, de persévérer et de réussir ce qu’il entreprend. « Ma motivation m’a toujours poussé à aller le plus loin possible. Rien ne s’obtient sans peine et pour réussir, il faut travailler dur, s’investir à fond, innover et fidéliser autant que possible son public. Je viens de traverser une situation difficile mais je suis parvenu à surmonter les obstacles et je me sens à nouveau prêt et disponible à réaliser un redémarrage prometteur. L’animation a favorisé mon rétablissement et c’est une source d’une santé parfaite » a-t-il annoncé. Né à Antsiranana en 1973, son surnom Lego provient de son état physique qualifié d’un garçon gros et fort durant son enfance. Issu d’une famille d’artistes, il décide de rejoindre la capitale en 1989 pour étaler son grand talent. C’est seulement dix années plus tard avec son premier album intitulé Dadilahy sorti chez Mars avec le titre-phare Birizity que ce groupe inspiré par le salegy, le malesa, l’antosy et le bawejy est dévoilé au grand public. À cela s’ajoutent : Madagascar et Joby hely sortis respectivement en 2001 et 2003. De multiples projets figurent dans le timing de Lego pour les prochaines années.

Textes par
Jean Paul Lucien