Ils ont marqué la semaine

Narson Rafidimanana Retour sur terre 

Il fut un temps où il a été le préféré du président de la République, Hery Rajaonarimampianina. Au point que celui-ci lui a confié le ministère auprès de la Présidence chargé des Projets présidentiels, de l’aménagement du territoire et des équipements. Narson Rafidimananana a été propulsé numéro deux du gouvernement d’Olivier Mahafaly. En supplantant l’intouchable Rivo Rakotovao. Mais aux dernières retouches gouvernementales avant la crise politique, il a été évincé au profit de Benjamina Ramanantsoa, un transfuge du pari Malagasy Tonga Saina, MTS, de Roland Ratsiraka. Une disgrâce enrobée d’humiliation.
Alors qu’il a toujours manifesté une fidélité sans faille envers le HVM. Depuis Toamasina, il a annoncé son retrait de ce parti, sa volonté de poursuivre les actions sociales comme l’ont fait ses parents, à travers une association qu’il a fondée. Tout en précisant qu’il ne sera pas candidat à la présidentielle. Il n’en a pas l’étoffe comme il l’a dit un jour. Une résignation mêlée de frustration est sentie chez Narson
Rafidimanana.