Actualites

Conseillers consulaires – “ L’amélioration de la situation des Français à Madagascar, un impératif ”

La campagne électorale pour la reconstitution des représentants au sein du Conseil consulaire français est en cours. Il s’agit notamment des affaires concernant les ressortissants français résidant à Madagascar. Ainsi, le 17 mai, se tiendront dans les grandes villes malgaches les élections des conseillers consulaires. Plus de seize mille électeurs sont appelés à ce scrutin, dont le vote sera effectué par voie électronique, selon l’explication de Pierre Cornille, un candidat à la course pour ces élections.

Pierre Cornille réside dans la Grande île depuis 2017. Pour lui, il est impératif d’améliorer la situation des Français de Madagascar. « Cette réforme se base sur trois volets principaux que sont la fiscalité, la protection sociale et l’enseignement. Mes expériences et mes engagement passés font que je me sens tout à fait prêt à poursuivre le plus efficacement possible la représentation de nos compatriotes expatriés à Madagascar auprès de nos institutions », promet-il.

Il a déjà exercé plusieurs postes similaires à celui de conseiller consulaire. De 1991 à 2002, il était délégué au Conseil supérieur des Français de l’étranger pour la Corne de l’Afrique. En outre, il était aussi suppléant au Sénat, sous le régime de Robert Del Picchia, sénateur représentant des Français établis hors de France, de 1999 à 2008. Sans oublier son parcours en tant qu’administrateur de la Caisse des Français de l’étranger entre 1998-2001.

« Durant mes mandats précédents, j’ai toujours combattu pour faire converger les situations de mes concitoyens », ajoute-t-il.

Tête à tête

La semaine passée, en marge de la campagne électorale, Pierre Cornille s’est rendu à Sainte-Marie pour rencontrer les Français qui y sont installés. Auparavant, au mois de février, il était en réunion avec les Français de Toamasina et quelques locataires d’Antananarivo. « J’ai pour habitude d’inviter mes compatriotes à une table-ronde. De ce fait, nous pouvons voir et parler ensemble de leurs priorités et besoins. Ce n’est pas juste une question de rapprochement ou un désir d’appartenance, mais c’est plutôt une entraide entre Français », explique-t-il.

À l’heure actuelle, le Consulat général de France à Antananarivo procède à la mise au point de la liste électorale sur les prochaines élections des conseillers consulaires ainsi que sur les conditions nécessaires y afférentes. Plusieurs améliorations sont aussi constatées au niveau de cette institution. Il a cité, par exemple, que « la prise de rendez-vous au consulat de France peut maintenant se faire en ligne. Avant il fallait se déplacer personnellement pour programmer un entrevue ».

Pierre Cornille, un des candidats en lice pour l’élection des conseillers consulaires français à Madagascar
 

Add Comment

Click here to post a comment