Ils ont marqué la semaine

Thierry Ramaroson Impatient

Cela devait le combler de joie. Une mesure a été annoncée pour surtaxer les savons d’importation, au même titre que les pâtes alimentaires et les couvertures, et préserver ainsi les intérêts de l’industrie nationale. Un début de dumping, un souhait exprimé à plusieurs fois par des opérateurs nationaux.
En premier Thierry Ramaroson, président directeur général de la Savonnerie tropicale. Il n’a cessé de dénoncer la concurrence déloyale des produits mauriciens, l’invasion des importations en contrebande. Alors que le volume des produits locaux peut suffire à répondre aux besoins du marché. Mais le « salut » tant attendu tarde à se concrétiser. À l’évidence, des blocages subsistent quelque part. Il est vrai aussi que cette bonne initiative est venue d’une Autorité de régulation et n’a pas eu « la bénédiction » du ministre
de tutelle de l’époque. Ce qui irrite Thierry Ramaroson. Cela ne l’empêche pas de suggérer de faire de la
diplomatie un levier du développement économique. D’autant que l’actuel ministre des Affaires étrangères, Naina Andriantsitohaina, vient du secteur privé.

Béatrice Atallah – Du concret

Beaucoup de footeux commençaient à s’inquiéter sur les attributions réelles du Comité de normalisation de la Fédération malgache de football, présidée par Béatrice Atallah. Cette
dernière a fini par dissiper les doutes. En détaillant le calendrier de préparation des Barea en vue de la CAN 2019, récupérée par l’Égypte, après le « forfait » ou plutôt le retrait du Cameroun dans l’organisation. Les Barea auront un budget spécial, des rencontres amicales face au Kenya et le Luxembourg, avant d’affûter leurs armes ou leurs cornes au Maroc. Dont le climat avoisine le pays des Pharaons. Dans la foulée, le contrat de Nicolas Dupuis, le sélectionneur qui a réussi le miracle de la qualification aux phases finales de la CAN, a été scellé. Son cas a été aussi discuté car il entraine en même temps une équipe française de division inférieure. Dans l’immédiat, les Barea auront un match à disputer contre les Lions de la Teranga, chez eux, pour la dernière journée des rencontres éliminatoires. Une rencontre de prestige pour disputer la première place du Groupe A. Une belle occasion de faire le plein de confiance.