Dossier

Des jouets par milliers

recap

Les boutiques de jouets essaient d’émerveiller les yeux des enfants pour ce Noël. Les idées ne manquent pas et les prix des jouets ne cessent de grimper.

Comme à l’accoutumée, les parents ne reculent pas pour dépenser de l’argent pour leurs enfants. Les parents ne comptent pas un centime mais sacrifient leur budget juste pour le bonheur de leurs enfants. « C’est l’occasion pour lui montrer qu’il est important. Et qu’un jouet le ravit à tout moment », explique une mère de famille. Certains parents réclament de bons résultats scolaires ou de bons comportements pour qu’ ilsméritent des jouets espérés pour Noël. Les prix de jouets ne cessent d’augmenter chaque année que ce soit des jouets tendances ou des anciens modèles qui sont très demandés. Les jouets de 2018 coûtent entre 10 000 ariary à 1 millions d’ariary pour les plus sophistiqués. Pourtant chaque parent a le choix de pouvoir au moins faire plaîsir à son enfant avec le peu qu’il a. De plus les jouets varient selon l’âge des enfants. « Les enfants moins de 10 ans pensent encore aux jouets plutôt traditionnels comme des poupées, des dînettes ou des voitures. Les plus de 10 ans veulent suivre les nouveautés comme les cubes, les overboards, des mini-tablettes, des consoles de jeu dernier cri, des voitures téléguidées. Les jouets aussi changent selon les besoins des enfants de nos jours », explique Dera, un commerçant de la boutique Jet Modelisme à Tanjombato. Certains enfants veulent logiquement des jouets qu’ils rêvent d’en avoir, qu’ils n’ont jamais eu. Lorsque Noël arrive, les enfants deviennent des petits maîtres qui commandent les parents sans exception.

En vogue

Drone, pâte à modeler, mitraillette en plastique, poupées Barbie, les jouets changent de génération en génération et suivant les nouvelles technologies. Les enfants se fichent des cerfs-volants mais préfèrent actuellement des drones. Ces derniers ne sont pas professionnels mais fonctionnent comme ceux utilisés dans la capture vidéo, de clips ou de films. Ils peuvent voler de 60 à 80 mètres avec une autonomie de 30mn. Munis de caméras, les jouets drones peuvent enregistrer des images à travers une connexion wifi via un téléphone portable. Les drones possèdent déjà des codes wifi qui peuvent se connecter sur les téléphones. Dangereux ou pas, le fait de les faire survoler dans des zones interdites pourraient être un facteur de risque. Des genres de colles ressemblant à des pâtes à modeler sont aussi nouveaux sur le marché. Les Slimy sont des pâtes à modeler qui ne collent pas sur les mains et peuvent produire des différentes images. Les Nerf, des armes en plastique aussi sont devenues très à la mode. Les balles peuvent atteindre à 27m de tir. Les armes sont chargées de douze balles en mousse. Les arcs à flèches cartonnent aussi cette année pour les petites filles. Toujours à la mode, les poupées Barbies avec leur visage et corps très mince ne sont plus présentées toutes seules mais avec des accessoires comme des tables de cuisine, d’ustensiles de cuisine ou des tables coiffeuses munies de petits brushings et broches pour cheveux. Les voitures appelés Buggy High Speed peuvent rouler à 20 km par heure. Avec ses pneus énormes, les « amphibious » font partie des variétés de voitures téléguidées qui peuvent voguer sur l’eau. Les « cubes » ont remplacé les « handspinner». Les rubik’s cube inondent les marchés. Il s’agit d’un jeu de reflexion qui se résout en 3*3*3. Indémodables, les jeux de société sont toujours appréciés par les enfants. Les jeux d’échecs, monopoly, puzzle 3D, scrabble et poker gardent l’esprit de défi et de partage entre la famille. Les petites filles sont invitées à coudre des petits vêtements de poupées par des mini-machines à coudre, des petits fers à repasser, des mini-machines pour pelote, des trousses de maquillage aussi.*

Par Mamisoa Antonia