Sport

Pétanque – Sanctions internationales – Béryl Razafindrainiony perd de son éclat

Béryl Razafindrainiony a marqué l’histoire de la pétanque malgache  avec cette radiation à vie.

Beryl Razafindrainiony est radié à vie par la fédération internationale de pétanque et de jeu provençal. Une situation qui met en otage les joueurs si l’élection d’un nouveau bureau fédéral tarde à se constituer

Un coup dur pour la pétanque malgache. Le président de la fédération malgache de pétanque Béryl Razafindrainiony a été lourdement sanctionné par la fédération internationale de pétanque et de jeu provençal (FIPJP). Une sanction qui se traduit par une interdiction à vie d’exercer toutes activités dans le domaine de la pétanque. Cette décision est venue officiellement de la part de cette instance dans un communiqué datant du mercredi 8 mai.
Pour rappel des faits, Béryl Razafindrainiony a été traduit en conseil de discipline de la FIPJP et a été entendu avec Jean Luc Razafindrabe le 1er mai dernier à Almeria, Espagne où s’est joué le championnat du monde individuel et doublette mixte. Des accusations qui se rapportent à une gestion douteuse de la fédération malgache
de pétanque. On parle également d’une affaire de corruption dans le cadre des élections de la confédération africaine de pétanque qui remonte à 2016.

PLAINTE
Béry Razafindrainiony entre temps, a tenu à s’exprimer sur cette affaire en conférence de presse le mardi 7 mai. Il a évoqué un acharnement de la FIPJP à son égard et qu’il porterait également plainte contre cette instance internationale pour ces agissements qui visent tout simplement selon lui a déstabiliser le monde de la pétanque malgache.
Le président de la FIPJP, Claude Azema a personnellement suivi cette traduction en conseil de discipline de Béryl Razafindrainiony et ne manquera pas de saisir et d’informer le ministère de la Jeunesse et des sports ainsi que le comité olympique malgache. La FIPJP annonce également en parallèle son retrait de la fédération malgache de pétanque en attendant la constitution à Madagascar d’une nouvelle équipe fédérale qui répondrait aux normes d’éthique et de respect demandées.
Pour la pétanque malgache, les conséquences de cette radiation à vie de Béryl Razafindrainiony et de la dissolution de la fédération malgache de pétanque sont considérables.
Les boulistes malgaches seront les principales victimes car ils ne pourront pas participer aux événements internationaux d’envergure cette année.
Parmi ces rendez-vous internationaux figurent la 17ème édition du championnat du monde juniors et du championnat du monde féminin qui se joueront du 17 au 24 novembre à Phnom Penh, au Cambodge.
La balle est actuellement dans le camp du ministère de la Jeunesse et des sports. Son rôle sera de mettre en place une délégation spéciale qui se chargera d’organiser les élections au niveau de la fédération malgache de pétanque. Si les élections peuvent se faire bien avant ces rendez-vous à l’échelon mondial, les joueurs et joueuses de pétanque auront une chance d’être présents à Phnom Penh en novembre pour la course au titre mondial.

Dina
Razafimahatratra