Culture

Longévité – Mahaleo forever

Avec cette formation à l’affiche, il n’était pas question pour bon nombre de fans de rater un tel événement. Cette tradition a été encore une fois confirmée lors du concert «Somambisamby» du 5 mai, au Palais national des sports et de la culture à Mahamasina

 

 

 

 

 

 

La célébration des cinquante années de carrière de cette formation légendaire et éternelle sera fixée en 2022. Son démarrage en 1972 est bien loin, mais jusqu’aujourd’hui, le groupe Mahaleo poursuit sur sa lancée en touchant davantage de fans, toutes générations confondues. Affichant un véritable record de longévité et surtout d’affluence du public à chaque prestation, sa riche et brillante carrière ainsi que sa notoriété n’ont cessé de s’amplifier tant sur le plan national qu’à l’échelle internationale. Ayant déjà eu l’occasion de se produire à l’Olympia de Paris, ses membres ont tenu haut le flambeau de Madagascar. De sept membres à ses débuts jusqu’à à son effectif réduit depuis la double disparition de Raoul et Nonoh, complétée récemment par l’indisponibilité de Fafah pour des raisons de santé, Mahaleo est toujours admiré et soutenu par une grande quantité de fidèles fans et supporteurs.
À preuve son concert intitulé «Somambisamby» en hommage justement à Raoul et Nonoh, le 5 mai au Palais national des sports et de la culture à Mahamasina, organisé par la dynamique et active équipe de Gasy Events dirigée professionnellement par Liva Ramanandratosoa et celle de Canal 7 Events, a encore une fois été classé événement-phare du week-end. Contrat rempli pour les deux organisateurs et mission accomplie pour les animateurs sur scène à la fois compétents et performants jusqu’au bout.
Et bravo aux spectateurs qui ont manifesté leur forte et vive complicité durant ce show exceptionnel. Avec un répertoire bien choisi (Adin-tsaina, Hiaraka isika, Paiso rakena, Jamba, Taxi-brousse, Lendrema, Tiana ve,
Madirovalo, Madagasikara Gasikarako, Tsena Sabotsy, Soafara, Imbola, Somambisamby…) et repris parfaitement par la dynamique et active assistance, l’atmosphère a atteint son plus haut degré de température. .

Jean Paul Lucien