Actualites Ils ont marqué la semaine

Christian Ntsay : Nonchalant

Il s’entoure de « brillants communicateurs » et des manipulateurs des informations. Mais aussi incompréhensible que cela puisse paraître, le Premier ministre Christian Ntay n’a pas encore tenu une conférence de presse suivant les règles de l’art. Il se contente de livrer ses appréciations au détour des cérémonies officielles qu’il parraine ou auxquelles il est invité.

À aucun moment, il n’a défendu les causes de ses ministres lors de la perturbation de l’examen du baccalauréat par la fuite de sujets. Ou durant la pénurie de carburant, la persistance de la « sécheresse » par le défaut d’eau potable, ainsi que le retour par parcimonie du délestage. Des fusibles ont sauté, mais des députés de la majorité, des frondeurs en puissance, agacés par tant de « laxisme » dans la gestion des affaires nationales, exposant le président de la République Andry Rajoelina en première ligne, lui promettent des moments difficiles à l’Assemblée nationale. Sans aller jusqu’à déposer une motion de censure à l’encontre du gouvernement. Le souhait des opposants au régime.