#6 Actualites Portrait

Angol’Aina Andrianarisaina : Du rêve à la réalité

Enfant, elle voulait faire ce qu’elle aimait le plus au monde : chanter. Aujourd’hui, on la retrouve avec quelques « covers ». Sa voix séduit, ses interprétations captent l’attention. Sous son air calme et doux, se cache une chanteuse déterminée à percer dans le monde de la musique. Portrait d’une jeune artiste qui commence à se faire un nom

Pour beaucoup de monde, le nom de Ny Anjara Nofy Ary Tiavina dit Angol’Aina ne dira rien. Aujourd’hui, il est plus que temps de porter une attention particulière à la chanteuse Angol’Aina à la hauteur de son talent. Plongée dans l’univers de la musique depuis sa plus tendre enfance, à l’âge de 11 ans, elle a été membre d’une chorale, si bien qu’à son adolescence, elle a participé à un concours de chant improvisé par une chaîne de télévision locale. Elle a également participé à un concours de « cover » organisé par Fanja Andriamanantena. Pour être encore au top, Angol’Aina a suivi une formation de perfectionnement vocale au Centre germano-malagasy à Analakely. Un parcours qui en dit long. Pourtant, ce n’est que le 21 janvier qu’elle décide de se faire découvrir du grand public. À croire que, pour Angol’Aina, l’aventure ne fait que commencer. Depuis deux ans, elle entame sa route en marge des projecteurs. Son interprétation du morceau « Smoke and mirrors » (Demi Lovato) ainsi que « Antsoy ny anarako » (Nanie), ou encore « Consequences » (Camila Cabello) se révèlent être de petites merveilles. Bien qu’elle ait baigné dans un univers musical cosmopolite, précise-t-elle toutefois, sa préférence s’oriente vers des sonorités soul et jazz. Et en écoutant ses interprétations, on comprend qu’elle est tout à fait à l’aise dans les slows.

SUAVE

Angol’Aina, ce n’est pas seulement un beau parcours, c’est bien plus que cela. La musique, une voix, peut parfois apporter bien plus qu’il n’y parait à une personne. Elle vous fait ressentir des frissons, vous console, vous met des étoiles dans les yeux et de petits papillons au ventre. La voix d’Angol’Aina fait partie de ces voix-là. Si la chanteuse a encore du chemin à faire, que ce soit sur scène ou dans les studios, sa voix laisse cependant entrevoir de belles promesses. Elle a tout d’une grande dame de la chanson, une allure déjà bien affirmée, une assurance sans faille et ce grain de voix qui la caractérise.

Ce qui la rend si particu-lière, c’est qu’elle a su se créer son propre univers et elle est prête à donner le meilleur d’elle-même. C’est une chanteuse étonnante, elle parvient à jongler parfaitement entre le jazz et le soul. Pour voir le talent de cette chanteuse, il faudra la regarder et l’écouter dans ses interprétations. Pour ceux qui ne voudraient pas manquer la prochaine œuvre de cette ravissante artiste, elle vous invite à la rejoindre sur sa page de réseaux sociaux « Angol’Aina ».