Actualites Culture

Sunny Master Cook RTA – Tsilavo et Carlos décrochent leurs étoiles

Malgré une finale plutôt serrée, ils ont réussi à s’imposer grâce à leurs techniques et à leurs sens des accords réussis

La grande finale de « Sunny Master Cook» s’est déroulée en live sur la chaine RTA vendredi. Carlos et Tsilavo ont surpassé les autres candidats

Malgré une finale plutôt serrée, ils ont réussi à s’imposer
grâce à leurs techniques et à leurs sens des accords réussis

Le verdict est tombé. Ils étaient quatre finalistes dont deux amateurs et deux professionnels et avaient plus de quatre heures pour préparer les trois plats de leur vie. Durant la grande finale qui s’est tenue au Dôme à Ankorondrano, les quatre finalistes se sont livré une bataille culinaire passionnante. Ils avaient chacun quelque quatre heures et demie pour préparer leurs plats et les présenter.
Leur objectif a été d’imaginer et de cuisiner un menu intégrant une entrée composée de fruits de mer, un plat chaud étudié avec du poulet, et un dessert pour les cent cinquante invités et les chefs présents. Parmi les critères d’évaluation figuraient le goût, la recette, la présentation, la créativité et, bien entendu, l’impression générale.

Correct
Dans cette bataille de talents, c’est Michel Carlos Maradona et Santatra Mihary Andriatsilavo qui ont su conquérir les yeux et les papilles d’un jury exclusivement composé du public, du chef Moreitti, Doudh, Vonjy, et de deux représentants de la station RTA ainsi que les convives du Dôme, dont le président directeur général du groupe Prey, Edgard Razafindravahy et son épouse Rindra Razafindravahy, marraine de ce prestigieux concours. Ces invités de marque n’ont pas manqué de saluer la noblesse de ce concours et les talents des concurrents, ainsi que sa portée sur la promotion de notre culture culinaire. C’est donc, Tsilavo (catégorie amateur) et Carlos (catégorie professionnelle) qui ont respectivement reçu des billets d’avion pour Paris, une formation de perfectionnement en cuisine au sein du fameux Restaurant Le Coq Hardi à Pouilly-sur-Loire dans l’Hexagone pendant deux mois et toucheront également les indemnités en euros. « Au bout du suspense, le verdict est tombé, j’étais parmi les grands gagnants. C’est avec une immense fierté que je remporte cette deuxième édition. Cela a été une aventure extraordinaire avec beaucoup de moments forts, de belles rencontres, des moments de doute mais surtout un immense plaisir de cuisiner », s’enthousiasme Tsilavo. Les autres finalistes ne sont pas non plus rentrés les mains vides, ayant empoché chacun des bons d’achats et des sacs de goodies venant des organisateurs et sponsors de « Sunny Master Cook ».
Dans le but de faire de cette finale un grand succès, tous les moyens nécessaires ont été mis enplace, notamment Koloina et Aina Harry, le vainqueur du télé-crochet « Feo Tokana gitara iray », et Mamina, ainsi que l’orchestre Nambint’s. Une conviviale soirée de détente, riche en couleurs. Dès le lancement du concours, l’équipe de la RTA a promis que « Sunny Master Cook» ne ressemblera à aucun autre concours de cuisine vu à Madagascar, et sur ce point, on ne peut pas la contredire. Pour cause, devant le succès de cette deuxième édition du concours, les organisateurs et sponsors
prévoient de renouveler l’expérience l’an prochain.

Des plats biens présentés à base de fruits de mer

Sitraka Rakotobe
Photos Tojo
Razafindratsimba