alaune Evenement

Nouvel an – Vœux à volonté

Beaucoup espèrent un changement dans la vie de la Nation et de la population, en cette année 2019. L’élection d’un nouveau président de la République est une lueur d’espoir. Des souhaits de paix, de sécurité et de développement sont souvent formulés

Père Pedro Opéka, fondateur de l’association Akamasoa
« Je souhaite le succès au peuple malgache. Cette prospérité est issue du respect et de l’amour. Que tout le peuple malgache soit sur le même pied d’égalité, ce qui n’est pas encore le cas, actuellement. Que la sécurité revienne sur tout le territoire. Lorsque je suis arrivé à Madagascar, dans les années 70, le pays était paisible, nous ne connaissions aucune attaque, aucune agression. J’en appelle aussi aux jeunes sur qui repose l’avenir du pays. Soyez responsables en s’impliquant dans la restauration du pays. La pauvreté est profonde et elle fait souffrir la population. Que les dirigeants respectent leurs engagements pour le développement car il y a trop de promesses non tenues. Et que les personnes vulnérables puissent jouir de ce développement. Que Dieu bénisse tout un chacun ».

Pr Panja Ramanoelina, président de l’Université d’Antananarivo.
« Le président et le corps de l’Université d’Antananarivo, enseignants-chercheurs, personnel administratif, étudiants, sont heureux de féliciter tous les Malgaches en ce nouvel an. Nous souhaitons
que 2019 soit une année de santé, de succès et de développement. »

Dr Romain Raherison, chirurgien-pédiatre
« Je souhaite à tous prospérité et santé. Et surtout que 2019 soit une année de paix pour nous. Une crise n’est pas favorable aux enfants. Elle engendre toujours une baisse des moyens des ménages, elle aura donc un impact sur la prise en charge des enfants malades. J’invite, par ailleurs, tous les parents à amener immédiatement leurs enfants chez un médecin lorsqu’ils tombent malades, en particulier lorsqu’il présente des symptômes inhabituels pour éviter les complications ».

Jo Andriamalala, diaspora malgache en France. 
« Des vœux de bonheur et de prospérité pour tous les Malgaches. Nous pensons à vous et sommes avec vous, même si nous sommes loin. Longue vie à Madagascar. Que la justice y règne pour l’héritage des générations futures».

Fredy Randriamisely, marchand ambulant dans le district de Sambava.
« Je souhaite aux Malgaches la santé et aux chômeurs, un emploi. La création d’emplois doit être une priorité, cette année. Il y a beaucoup trop de gens sans emploi. On vit dans la précarité, lorsqu’on n’a pas de travail».

Dr Manitra Rakotoarivony, directeur de la Promotion de la santé auprès du ministère de la Santé publique.
« Que tous les Malgaches aient une santé de fer, cette année. Puissions-nous ne plus subir les maladies, mais plutôt profiter des impacts des luttes contre elles. Et en tant que directeur de la Promotion de la santé, je présente mes meilleurs vœux à tous les journalistes. Merci pour notre collaboration durant l’année 2018. Pérennisons-la, en cette année, pour promouvoir davantage la santé pour tous».

Monique une femme de 72 ans, habitant à Ankorondrano.
« Que la paix règne sur notre patrie, cette année, pour que les Malgaches puissent vivre paisiblement. C’est très dur ce que nous vivons, actuellement. Que Madagascar se développe, également, comme à l’époque de la Première République. Tout le monde doit travailler pour y arriver».

Famille Heritiana Randry, parents de triplés.
« Nos meilleurs vœux en cette nouvelle année 2019. Qu’elle soit une année de succès pour Madagascar. Nos meilleurs vœux également pour le Président de la République qui va diriger le pays. Que Dieu l’aide dans ses grandes responsabilités».

Antra Raby, étudiant en deuxième année de licence en Marketing et Commerce international.
« Je souhaite pour Madagascar un dirigeant qui va le faire avancer, peu importe qui sera élu. Qu’il va changer les choses, même un tout petit changement sera le bienvenu. Il est également important que chacun change de mentalité et promeut la solidarité et l’esprit d’unité, qui sont très importants. Enfin, que cette nouvelle année nous apporte de bonnes choses et la prospérité».

Michel Sain-Lot, représentant du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef) à Madagascar
« L’Unicef présente ses meilleurs vœux au peuple malagasy. Prospérité dans la paix, la sérénité et le respect de tout un chacun dans un État de droit. Que l’année 2019 voie la mise en œuvre des promesses faites par les dirigeants politiques aux plus de 13 millions d’enfants malgaches. Entre autres, l’accès à l’eau potable et aux services d’assainissement, l’accès aux soins de santé de qualité incluant la vaccination de tous les enfants en âge d’être vaccinés, la réduction de la malnutrition, l’accès à une éducation inclusive et de qualité, et la protection contre toutes formes d’abus, de maltraitance et de violences physiques, psychologiques et émotionnelles ».

Lalao Rasoamananoro, secrétaire générale de la Confédération des Syndicats des travailleurs malagasy révolutionnaires (Fisemare)
« Nous souhaitons à tous les employés l’efficacité, cette année. Nous souhaitons surtout l’effectivité du dialogue social au sein des entreprises. La négociation collective étant déjà ratifiée, nous sollicitons l’État et les employeurs à considérer les requêtes des travailleurs. Par ailleurs, nous encourageons ces derniers à honorer leur contrat de travail et surtout, à ne pas trop s’impliquer dans les revendications politiques. Les leçons de l’histoire montrent que les travailleurs ont toujours été victimes de crises politiques, de la perte d’emploi ».

Ambinintsoa Rasoanaivo Randrianarisoa, esthéticienne cosméticienne.
« Que 2019 soit une année de partage et d’entraide. Que chacun puisse trouver un chemin de vie éclairé, rempli d’amour. Que chacun ait un esprit et un corps sains et une âme remplie de joie, pour réaliser tous ses projets. Que la vie de tous s’améliore, surtout sur le plan professionnel. Que la paix règne partout à Madagascar. »

Miangaly Ralitera – Photos : L’Express de Madagascar- Fournies