Alternative

Noromalala Rasamoelina – Eveilleur de conscience

Tout est chamboulé sur la terre. Le climat se dérègle, les maladies affectent l’Humanité. Des leaders éveillés nous révèlent les principales causes et nous conseillent d’aller jusqu’au dépassement de nous-mêmes pour la restructuration d’un monde vers le positif.

«Au-delà de la croyance et pour un éveil spirituel », prône Noromalala Rasamoelina, éveilleur de conscience. Ce leader nous met en garde contre les différentes perturbations que subissent le monde et les hommes. « Le système solaire se décale, le taux vibratoire des planètes augmente. Si cela était de 7 800 hertz, il culmine à 30 000 hertz actuellement. Les glaces du pôle Nord fondent en raison du réchauffement climatique. Les cyclones, les inondations et la sécheresse s’amplifient, ce qui explique les maladies incurables qui touchent l’Homme. L’existence du coronavirus témoigne de la décadence. L’éveil de conscience constitue la solution à tous ces maux », avance-t-elle.
D’après ce leader, l’équilibre entre le taux vibratoire de la terre et celui des hommes doit s’établir en vue d’une meilleure harmonisation. Ce qui suppose l’éveil de la conscience de l’Homme pour qu’il revête de bons caractères tels que la bonté, la vertu, la justice, la responsabilité qui lui permettent d’avoir une bonne qualité d’hygiène de vie et l’incite à adopter la pensée positive. « L’homme développe 3% de sa conscience à la naissance et 97% composent le subconscient. Tout un chacun pense qu’il apprend des choses, qu’il travaille, mais tout le monde reste endormi. Quand il s’éveille, il se rend compte qu’il a conscience et cette alerte se déclenche parfois vers l’âge de 40 ans », ajoute-t-elle.

Réalisation

L’éveil spirituel ou l’éveil de conscience touche chaque individu, mais son déclenchement se passe différemment d’une personne à une autre. « Lorsque l’esprit se réveille, l’être se métamorphose, on se sent en pleine forme. On ne fonctionne plus avec la mémoire, on agit avec l’intelligence et on parvient à la réalisation de soi. L’éveil conduit la personne vers la lutte contre les mauvaises atmosphères car elle réussit à puiser des énergies qui deviennent ses sources de protection. D’où sa capacité à prévenir des maladies, à maîtriser des émotions et des sentiments. Plus la conscience augmente, plus le niveau de protection s’améliore et on ne ressent presque ni faim ni soif », expose-t-elle.

Noromalala Rasamoelina décrit brièvement le processus de changement qui s’opère au niveau du corps au moment de l’éveil. « Il faut passer par sept étapes appelées chakra. La première phase commence par le kundalini au niveau des vertèbres. L’éveil passe par la rate, l’ombilic, le cœur, la gorge, le front entre les deux yeux et explose par la tête », détaille-t-elle.

Spiritualité

L’éveil de conscience n’est pas une technique ou une thérapie. Il s’agit d’un parcours individuel qui aide une personne à rester elle-même, à atteindre la perfection de son bien-être. Noromalala Rasamoelina justifie cependant qu’elle ne contredit ni la foi ni la religion, puisque le Dieu Esprit lui révèle ces étapes cruciales de l’éveil qui n’a rien à voir avec le réveil (branche fifohazana des églises), mais qui se connecte à la spiritualité. « Des leaders religieux cachent cette vérité, mais d’autres pasteurs et évangélistes en parlent clairement à leurs fidèles et paroissiens. Nous, éveilleurs de conscience, avons aussi notre mission, celle de propager l’obligation de faire le bien à autrui en faveur de l’instauration de la paix. Dans ce sens, il appartient à chacun de conserver sa foi et de communiquer directement à Dieu », professe-t-elle.

Add Comment

Click here to post a comment