Actualites Ils ont marqué la semaine

Blanche Nirina Richard : Au nom du père

Sa prestation d’une haute teneur diplomatique n’a pas échappé aux ouïes fines. C’était lors de la célébration du 70e anniversaire de la République populaire de Chine à Nanisana. Blanche Nirina Richard, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, représentant le ministre des Affaires étrangères, a ébloui l’assistance par un discours d’une excellente facture. Prononcée dans un français impeccable. Elle a de qui tenir. Car son père, Christian Rémi Richard, a été longtemps le chef de la diplomatie malgache sous Didier Ratsiraka. Qui, alors qu’il était ministre des Affaires étrangères, a eu cette étrange idée de nouer des relations diplomatiques avec la Chine. En 1972, en pleine période de la guerre froide, une telle initiative a été une gageure. Aujourd’hui, le choix de Didier Ratsiraka s’est avéré payant.

Aucun pays au monde ne peut renier la Chine en tant que partenaire économique. Même les plus puissants. Quant à Blanche Nirina Richard, elle a marqué des points. Et qui sait, si elle va prendre la place que son père avait occupée dans le passé.