Culture

Production – Ragasy dévoile ses variétés de tambours

Madagascar regorge de talentueux artistes qui se démarquent dans diférentes créations (peinture, sculpture, bande dessinée, danse, photographie, graffiti, body painting…). Parmi eux, citons Gaston Rakotoniaina alias Ragasy, le chef du groupe Ragasy Band dans lequel il partage avec sa fille sa voix et les sonorités des amponga, percussions, timbales, xylophones, tambours, tams- tams… Les créations et également les productions de cet artiste hors du commun sont à découvrir dans le hall de l’Alliance française de Tananarive ou Aft à Andavamama. Durant six jours, à travsers son exposition fixée du 1er au 6 avril, Ragasy l’artisan et mais aussi musicien va certainement surprendre beaucoup de visiteurs qui ont fait le déplacement du côté d’Andavamamaba. Une bonne et grande occasion pour les visiteurs passionnés de découvertes et de surprises d’apprécier le made by Ragasy marqué par une grande qualité et une minitieuse finition représentée par des décorations et des illustrations (lémuriens, têtes de zébus, ravinala, baobab) gravés sur les objets exposés pour mieux faire connaître la richesse et la diversité culturelles de Madgascar. Selon l’exposant, il n’a cessé au fil des années de créer, de produire et surtout d’innover. Dans l’ensemble, les résultats ont été très encourageants et positifs. Les différtents instruments de musique de fabricaion locale deviennent davantage compétitifs sur le marché international et intéressent beaucoup les étrangers. Le made in Madagascar occupe la place qu’il mérite au niveau mondial car la production des isntruments de musicque telle la valiha, le sodina ou flûte, le djembe, le tam-tam, les percussions, le lokanga ou violon, l’amponga ou tambour… parvient à concurrencer sérieusement les produits des pays dits avancés.

Jean Paul Lucien 

Editorial