Culture

Rock symphonique – Kiaka et Tselatra tendresse à la carte

Un après-midi de look assez engagé et de folie métal. C’est ce que réserve la scène du Palais des Sports, ce dimanche.  Kiaka, Tselatra et Lija vont combler de bonheur et de satisfaction les métalleux de la capitale

Les deux groupes promettent de grandes surprises, il faudra y être pour l’apprécier

Ils renouvellent l’expérience. Ce n’est pas la première fois que les deux groupes se retrouvent sur la même scène. Kiaka et Tselatra ont déjà partagé la scène lors du Bikers Show, le 5 juin 2017 lors du concert Rock Mandrakizay à Antsahamanitra. Pour ce dimanche 3 mars, ils remettent ça et vont investir le Palais des Sports à Mahamasina pour un concert qui débutera à 15 heures. « Rock Symphonique », c’est le titre de ce spectacle qui s’annonce déjà très show. « Ce sera comme du jamais vu, car les deux groupes et le chanteur Lija vont reprendre les morceaux épiques de métal des années 80, 90 et 2000 avec trente cinq musiciens divisés en deux scènes, où les riffs de guitare trash se mélangeront avec bonheur aux envolées virtuoses de l’orchestre symphonique », annonce Live Prod, organisateur de l’événement. D’autant plus que ce sera aussi une grande première pour Kiaka et Tselatra qui, forts de leur grande carrière respective dans le milieu du rock malgache, iront pour la première fois à la conquête du Palais des Sports et de la Culture. Ils promettent un spectacle tout feu tout flamme pour l’occasion, en sublimant leur rock d’une touche symphonique des plus harmonieuses. Un projet original et sympathique qui a nécessité des heures d’écriture de partitions et de répétitions.

Nini Kiaka « Sur scène, ce sera une autre chose »
« Après une vingtaine d’années de carrière, je suis excité de me retrouver sur scène face au public, qui me supporte depuis tout ce temps. Les fans me connaissent, surtout à travers mes ballades, mais sur scène, c’est autre chose. C’est un véritable plaisir pour le groupe, que de pouvoir enfin convier le public et nos fans de toujours à nous rejoindre dans cet antre de la fête de la capitale. Je ne veux pas trop en dire pour l’instant, mais nous sommes en train de travailler sur plusieurs décors de scène, tout en conservant la tradition du rock, et nous espérons donner aux fans une expérience fantastique quand ils viendront voir ce concert exceptionnel. Dimanche, on va faire le show, on donne dans le Rock Symphonique. Nous allons satisfaire le public avec notre vieux rock. »

Quatre heures de show décoiffant avec deux groupes et un chanteur
qui se relayeront entre riffs de guitares

 

 

Sitraka Rakotobe