Actualites Culture

Come BACK – Le duo Rajery-Slam Jah un accord parfait

Rajery et Slam Jah avec leurs musiciens
Rajery et Slam Jah avec leurs musiciens

un nouveau démarrage tant attendu programmé à l’Institut français de Madagascar, IFM, à Analakely. Un grand concert fixé le 2 mars à 15 heures, pour apprécier à nouveau la compétence de ce formidable duo constitué du valihiste hors pair, Germain Randrianarisoa alias Rajery, et du célèbre rappeur Slam Jah Fanjaniasy dit Slam Jah, qui évolue au sein du groupe 18.3 aux côtés de Tongue Nat et BehRindr. Ces deux grands artistes ont déjà été réunis sur la même scène lors d’un projet initié en février 2006, qui avait connu un vif succès à La Réunion en décembre de la même année. Le résultat ayant été positif, revoilà les deux stars qui refont surface, treize années plus tard avec de nouvelles inspirations et de multiples ambitions.
Cette fois-ci, Rajery à la valiha et au lead vocal et Slam Jah également avec son excellent timbre vocal, vont revisiter leur propre répertoire en se faisant entourer de sept musiciens de renom : Zo aux percussions, Mbosa à la guitare métallique, Jery à la guitare nylon, Lepa à la guitare basse, Ratax à la batterie, Kevin au saxophone alto et Mahatsangy à la trompette. Les deux invités de marque Mathieu du Groupe Nainako et Surgi de Vilon’Adroy viennent compléter la liste. Au public de juger le bon mélange du jijy et du beko dont va s’inspirer cette formation dotée d’un brillant avenir et d’un parcours certainement progressif dans la suite de sa carrière.

Pionniers
À travers sa carrière solo, le valihiste-chanteur Rajery compte derrière lui vingt six années d’expérience, et des albums de haute qualité intitulés «Sofera», «Volontany», «Fanamby» et «Dorotanety». L’auteur-compositeur est
aujourd’hui classé dans les rangs des artistes accomplis. Sa réputation au niveau national complétée par sa superbe carrière internationale avec le trio 3MA (Mali-Maroc-Madagascar),aux côtés du Malien Ballako Sissoko et du Marocain Driss El Maloumi, ne font que confirmer son grand talent. Par ailleurs, Rajery est aussi le concepteur du Festival
Angaredona, basé sur les Musiques vivantes de Madagascar, et notamment le producteur de plusieurs artistes émergents. Quant à Slam Jah, il se démarque par son statut de pionnier du rap malgache. Doté d’une voix rauque et d’une prononciation particulière, il a sorti en 2013 son premier album solo qui a pour titre « Mdecl’Art aho sao de Perta » et dont les compostions sont inspirées sur des textes illustrant les problèmes rencontrés par les jeunes des quartiers difficiles. Rajery et Slam Jah, un duo incomparable doté d’un répertoire magique capable d’émerveiller le public, à travers un voyage inoubliable pour une destination lointaine.

Jean Paul Lucien