Ils ont marqué la semaine

Vonintsalama Andriambololona Prise au dépourvu

Vonintsalama Andriambololona, ministre des Finances et du budget ne s’attendait pas à être malmenée par des députés. Dans le passé récent, ceux-ci lisent à peine, du moins les rares qui comprennent quelque chose, le volumineux dossier renfermant le projet de loi de finances. Cette fois-ci, pour soigner une image pâle et ternie, ils ont décidé de pinailler sur quelques chapitres qui les intriguent. Le projet en question ne passe plus comme une lettre à la poste après un débat-comédie de quelques minutes. Ces députés veulent ainsi changer la perception de l’opinion publique à leur égard. Eux qui, par leur versatilité permanente et leur cupidité maladive, ont manipulé la vie de la nation à leur guise, par les cliquetis des mallettes. Ces charges portées contre Vonintsalama Andriamabololona ressemblent plus à un baroud d’honneur avant les législatives qu’un acte citoyen responsable. Même si des activistes de la société civile les ont incités à agir ainsi.