Culture

Hymme politique – « Mangamanga ny sary » juste un travail et non de la politique

Il a fait le buzz avec l’hymne à la gloire du candidat n°12. Mijah rectifie les tirs

Hery Mihaja Rakotondriana, plus connu sous le nom de Mijah est un jeune artiste à l’humour exceptionnel. Résidant à Ambaniala Itaosy, Mijah représente parfaitement la couleur musicale des « bas-quartiers »
Mijah à débuté ses carrières en 2016, et ne cesse de faire son ascension dans le domaine. Il a été lui-même surpris de sa réussite car il n’a pas fait du matraquage dans les médias. Il a juste réparti ses chansons avec les distributeurs dans les rues et c’est là que les gens ont pris conscience de ses talents et ont partagé à leur tour ses musiques. De plus, il n’a pas de manager, il est son propre patron, il travaille seul. De l’écriture jusqu’au mixage, il se débrouille pas mal, voire bien.
Précédemment convoité par les candidats de l’élection présidentielle, les gens de son entourage ont commencé à devenir bizarres envers lui. Cependant, il affirme et tient à préciser qu’il n’est qu’un simple artiste et qu’il ne faits pas de la politique. « Je ne fait pas de la politique, je ne suis qu’un artiste. C’est mon travail, c’est tout ! Je tiens à préciser que mon job c’est de chanter pour divertir le public et de partager mes points de vue et mes messages. D’où mon contrat avec l’un des candidats fait partie de mon boulot, j’ai contracté avec le prétendant qui a fait appel à moi en premier» confie-t-il. Depuis le moment où il est devenu célèbre, le chanteur est devenu plus attentionné sur ses faits et gestes et surtout du côté vestimentaire. Un changement de vie total, il a fait des featuring avec ses artistes préférés étant petit, il a voyagé pour offrir des shows sur scènes, etc « Avant je me souciais peu de mes habits, mais là, ce n’est plus pareil. Je n’ai jamais pensé devenir célèbre. Mais là, je suis devenu comme un modèle pour les gens de mon entourage, donc je dois montrer le bon exemple» . Mijah a déjà fait et participé à plusieurs concerts et spectacles que ce soit à Madagascar ou à Paris en France ou à La Réunion. Pour lui, ce qui lui a vraiment marqué c’est sa première apparition publique au CINE Avotra à Moramanga. « C’était ma grande première en tant qu’artiste, j’étais encore présenté en tant qu’un invité surprise à l’époque. J’étais tout excité mais aussi stressé car c’est seulement en chemin dans le taxi-brousse, que j’ai pris conscience que j’avais oublié la clé USB qui contenait l’instrumental que j’ai préparé pour le show. Je n’ai pas eu d’autre choix que d’entrer mes propres chansons auprès des distributeurs dans les rues pour ensuite faire un play-back sur scène.
Malgré ce petit problème, le public m’a beaucoup ému. Il m’a accueilli avec joie et applaudissement. Franchement, c’était magique, j’étais très content de ses réactions, et je tiens aussi à le remercier pour cet accueil chaleureux. Je remercie, tout mes amis, familles, les distributeurs de musique et surtout mes fans car je ne suis rien sans eux ».
Des nouveautés sont en train de voir le jour, les spectacles pour la fête de Noël sont aussi à prévoir pour Mijah. Il est ouvert à toutes personnes désirant travailler avec lui et rappelle que les artistes sont faits pour montrer le bon exemple aux les gens et non le contraire.

Nicoh RICHMAN